19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > La vie extrême

La vie extrême

Dernière mise à jour le samedi 30 mars 2013

Article paru
sur le site "ARTE" - 28 Mars 2013
Visualiser l’article original


On a longtemps cru que la lumière du soleil était indispensable à la vie, mais la découverte des "fumeurs noirs" il y a trente-cinq ans a prouvé le contraire. Situées dans les grands fonds, ces sources chaudes dégagent des substances permettant à la vie de se développer. Par le biais de la chimiosynthèse, les bactéries transforment le sulfure d’hydrogène et le méthane en énergie qu’elles mettent à disposition des animaux qui les entourent. Quelques années plus tard, on découvrait que le même phénomène se produisait au sein des sources froides. Des biologistes Nicole Dubilier et Christian Lott ont observé au cours d’une de leurs expéditions dans les grands fonds que la chimiosynthèse pouvait aussi s’effectuer à partir de l’hydrogène. Cette découverte sensationnelle soulève de nombreuses questions et hypothèses, concernant notamment la probabilité de trouver des traces de vie sur d’autres planètes. Le réalisateur a suivi deux ans durant ces chercheurs qui n’hésitent pas à risquer leur vie lorsque leur sous-marin se trouve en panne par 600 mètres de profondeur !

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP