15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable »
Accueil > Actualités de la mer > 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche (...)

4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique

Dernière mise à jour le lundi 4 décembre 2017

Article paru sur le site "France-culture :"
- 21 Novembre 2017
Visualiser l’article original


Le Parlement européen doit donner aujourd’hui son avis sur la pêche électrique. Technique très utilisée par les Pays-Bas, elle consiste à électriser les poissons cachés dans les fonds, pour les faire remonter dans les filets. Pour les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer, elle serait une catastrophe.
La Commission de la pêche du Parlement européen doit se prononcer cet après-midi sur la pêche électrique. Pour l’instant, l’Union européenne ne l’autorise que par dérogation et à titre expérimental.

Très utilisée par les Pays-Bas, cette technique consiste à électriser les poissons cachés dans les fonds, pour les faire remonter dans les filets.

Et pour les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer que Rosalie Lafarge a rencontrés généraliser la pêche électrique serait une catastrophe. Elle génère déjà beaucoup de tensions en mer du Nord.
Pour Florent Lommel, par exemple :

Il n’y a plus de poisson. Les Néerlandais ont tout flingué. Ils ont des engins énormes. Énormes, énormes, qui envoient des électrodes dans le fond et qui font remonter tout le poisson dans le chalut : soles, cabillauds, turbots, tout ! Faut voir ! Franchement, il faut le voir pour le croire, c’est fou ! Moi, j’ai démarré avec mon père, on allait là, à la sortie du port et il y avait du poisson pour tout le monde.

Les pêcheurs français sont contraints d’aller de plus en plus loin pour espérer revenir avec quelque chose à présenter sur les étals des Aubettes, le marché aux poissons du premier port de pêche de France.
Olivia Lommel l’assure, elle a de moins en moins de poissons à vendre. Les poissons plats, en particulier, se feraient de plus en plus rares.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP