20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Actualités de la mer > A Lorient, un an après la tempête, ID-Mer reprend le cap !

A Lorient, un an après la tempête, ID-Mer reprend le cap !

Dernière mise à jour le lundi 18 novembre 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance entreprises" - 15 Novembre 2013
Visualiser l’article original



Un peu plus d’an après son redressement judiciaire, ID-Mer va mieux. Nettement mieux, à entendre les dirigeants de l’Institut technique des produits de la mer, réunis en assemblée générale annuelle hier matin. « Nous ne sommes pas à l’équilibre, mais presque », se félicite Jean-Pierre Rivery président du directoire. Satisfaction largement partagée par les élus, dont Loïg Chesnais-Girard, vice-président de la Région Bretagne et président du conseil de surveillance : « ID-Mer est sortie des difficultés. »
Ah les bocaux de thon !

Oublié ou presque, le déficit de 250 000 €. L’outil de production a été remis en conformité grâce au soutien des collectivités publiques : 140 000 € injectés pour moderniser l’équipement dont les porteurs de projet ont besoin pour faire aboutir leurs innovations. « La confiance est revenue », résume Loïg Chesnais-Girard. 400 000 € de nouveaux contrats étaient espérés.

Cette année, ID-Mer (dix-huit salariés) réalisera « un million d’euros » de chiffre d’affaires, selon son directeur, Cédric Breton.

La mise au point des bocaux de thon blanc pour le compte d’un pêcheur de Keroman est un exemple concret de l’accompagnement d’ID-Mer : mettre au point les recettes, tester le marché, développer le produit, le produire et, à terme, laisser le projet vivre sa propre vie industrielle. « Nous sommes un outil pilote », explique Cédric Breton. Les partenariats avec les universités (Rennes 1, UBO, etc.), avec d’autres centres techniques bretons (l’Adria, le Ceva, etc.) ou avec l’Ifremer participent à « la diversification de l’activité ».

Mais ID-Mer n’abandonne pas son terrain de prédilection : la valorisation des coproduits de la pêche. Autrement dit les déchets issus du filetage du poisson. Cartilages, arêtes, peaux ou chairs servent l’industrie pharmaceutique, cosmétique ou l’alimentation animale. ID-Mer vient de mener une étude pour la Sem Lorient Keroman, qui gère le port de pêche : « Keroman fabrique environ 10 000 tonnes de coproduits par an », estime Cédric Breton.

Comment les valoriser encore mieux ? ID-Mer y travaille

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP