21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé
Accueil > Actualités de la mer > A Lorient, un an après la tempête, ID-Mer reprend le cap !

A Lorient, un an après la tempête, ID-Mer reprend le cap !

Dernière mise à jour le lundi 18 novembre 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance entreprises" - 15 Novembre 2013
Visualiser l’article original



Un peu plus d’an après son redressement judiciaire, ID-Mer va mieux. Nettement mieux, à entendre les dirigeants de l’Institut technique des produits de la mer, réunis en assemblée générale annuelle hier matin. « Nous ne sommes pas à l’équilibre, mais presque », se félicite Jean-Pierre Rivery président du directoire. Satisfaction largement partagée par les élus, dont Loïg Chesnais-Girard, vice-président de la Région Bretagne et président du conseil de surveillance : « ID-Mer est sortie des difficultés. »
Ah les bocaux de thon !

Oublié ou presque, le déficit de 250 000 €. L’outil de production a été remis en conformité grâce au soutien des collectivités publiques : 140 000 € injectés pour moderniser l’équipement dont les porteurs de projet ont besoin pour faire aboutir leurs innovations. « La confiance est revenue », résume Loïg Chesnais-Girard. 400 000 € de nouveaux contrats étaient espérés.

Cette année, ID-Mer (dix-huit salariés) réalisera « un million d’euros » de chiffre d’affaires, selon son directeur, Cédric Breton.

La mise au point des bocaux de thon blanc pour le compte d’un pêcheur de Keroman est un exemple concret de l’accompagnement d’ID-Mer : mettre au point les recettes, tester le marché, développer le produit, le produire et, à terme, laisser le projet vivre sa propre vie industrielle. « Nous sommes un outil pilote », explique Cédric Breton. Les partenariats avec les universités (Rennes 1, UBO, etc.), avec d’autres centres techniques bretons (l’Adria, le Ceva, etc.) ou avec l’Ifremer participent à « la diversification de l’activité ».

Mais ID-Mer n’abandonne pas son terrain de prédilection : la valorisation des coproduits de la pêche. Autrement dit les déchets issus du filetage du poisson. Cartilages, arêtes, peaux ou chairs servent l’industrie pharmaceutique, cosmétique ou l’alimentation animale. ID-Mer vient de mener une étude pour la Sem Lorient Keroman, qui gère le port de pêche : « Keroman fabrique environ 10 000 tonnes de coproduits par an », estime Cédric Breton.

Comment les valoriser encore mieux ? ID-Mer y travaille

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP