25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > ALGUES VERTES – L’Etat à nouveau condamné

ALGUES VERTES – L’Etat à nouveau condamné

Dernière mise à jour le samedi 6 avril 2013

Article paru
sur le site "Enviro2B" - 04A vril 2013
Visualiser l’article original


La juridiction administrative de Rennes vient de condamner l’Etat pour ses carences dans la prévention des marées vertes bretonnes. Les 4 préfets bretons ont désormais 3 mois pour renforcer leur programme d’action et de lutte contre les algues vertes.

Saisis début 2010 par plusieurs associations dont Eau & Rivières de Bretagne ainsi que par le conseil général des Côtes-d’Armor, les magistrats Rennais ont retenu « l’erreur manifeste d’appréciation » des préfets, confirmant les conclusions de la Cour Administrative d’Appel de Nantes de décembre 2010. Rien qu’en 2012, 52 000 tonnes d’algues vertes se sont échouées sur les plages de l’Ouest de la France rappelle l’association Eau & Rivières de Bretagne, qui précise que les dépenses publiques de ramassage et de collecte des ulves se sont élevées à 1 million d’euros pour la seule baie de Saint-Brieuc.

L’ONG demande à Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, de « tirer toutes les conséquences de cette nouvelle condamnation ».

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP