21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"
Accueil > Actualités de la mer > Accueil Vie quotidienne Environnement Une petite mouche pour venir (...)

Accueil Vie quotidienne Environnement Une petite mouche pour venir à bout du frelon asiatique

Dernière mise à jour le lundi 14 juillet 2014

Article paru
sur le site "FRance-Info" - 12 Juillet 2014
Visualiser l’article original

— -


Bête noire des apiculteurs, le frelon asiatique aurait trouvé plus fort que lui. Des chercheurs du CNRS de Tours viennent d’identifier un parasite capable de venir à bout de l’incroyable prédateur.

Importé dans des poteries de Chine en 2004, le frelon asiatique a connu une expansion extrêmement rapide sur le sol français puisqu’il n’y avait aucun prédateur en arrivant. Il est d’ailleurs aujourd’hui présent sur plus 70% du territoire, au grand dam des autres insectes et notamment des abeilles domestiques qu’ils tuent en leur coupant la tête.

Mais le frelon asiatique, également surnommé le vespa velutina, aurait trouvé plus fort que lui. En étudiant certaines colonies du prédateur, les scientifiques de l’Université de Tours ont constaté, l’an dernier, la mort suspecte de certaines reines. Les fondatrices auraient été tuées par un conopidae, sorte de petite mouche parasite.
La mouche mange les organes intérieurs de son hôte

"La mouche pond son œuf sur le corps de son hôte, l’œuf écolos et donne naissance à une larve qui tue l’hôte en lui mangeant les organes intérieurs", explique Eric Darrouzet chercheur à l’Université de Tours. Pour l’universitaire une "lutte biologique" peut être envisagée si l’on s’aperçoit que le parasitoïde "préfère pondre sur les frelons asiatiques".

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP