21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Agroalimentaire Bourse Emploi Formation Pêche. Etel attend le premier bateau (...)

Agroalimentaire Bourse Emploi Formation Pêche. Etel attend le premier bateau vert

Dernière mise à jour le vendredi 28 novembre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 18 Novembre 2014
Visualiser l’article original



Une naissance, un avenir vert et une seconde vie : l’Aour Lan, le premier bateau de l’armement Jégou, se présente comme un navire « zéro carbone, zéro pétrole » et devrait s’amarrer dans le port d’Etel en 2016.
Le projet est alléchant, mais la route est encore longue...
1. Une jolie histoire. Aux sources du projet, il y a la rencontre d’Alan Jégou et de Laureline Fernandez. Les deux jeunes mariés (depuis avril), qui se connaissent depuis sept ans, ont un objectif commun : créer un armement à la petite pêche totalement innovant. « Nous avons toujours été très sensibles à la préservation de notre environnement et à la sauvegarde des espaces marins. » Fouillant et explorant les couloirs de l’internet, le couple Jégou a trouvé ce qu’il attendait depuis longtemps : un projet « bateau d’avenir pour la pêche professionnelle » développé par la société Oceanward Marine Group, située en Seine-et-Marne. En juin, les premiers contacts sont pris..
. 2. Naissance d’un armement. L’Aour Lan sera le premier navire de pêche de l’armement Jégou (livraison espérée fin 2015) qui pourrait être le premier basé sur un comportement orienté « développement durable » et adoptant une démarche écologique à faible impact environnemental.
3. « Naviguer plus vert pour une mer plus bleue ». L’Aour Lan sera un bateau à étrave inversée, construit en aluminium et, donc, entièrement recyclable en fin de vie. Il sera équipé d’un concept innovant de propulsion hybride électrique optimisée, utilisant des groupes électrogènes fonctionnant aux biocarburants. L’utilisation des biocarburants à 100 % devrait permettre de faire passer en émission zéro carbone. « Cet armement sera 30 % plus rentable qu’un armement conventionnel », annonce Patrick d’Hueppe, président d’Oceanward Marine Group. Il s’agira du « premier navire au monde à produire des crédits carbone dans le cadre de la compensation carbone volontaire ».
4. Etel reverdit aussi....

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP