18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion
Accueil > Actualités de la mer > Agroalimentaire Bourse Emploi Formation Pêche. Etel attend le premier bateau (...)

Agroalimentaire Bourse Emploi Formation Pêche. Etel attend le premier bateau vert

Dernière mise à jour le vendredi 28 novembre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 18 Novembre 2014
Visualiser l’article original



Une naissance, un avenir vert et une seconde vie : l’Aour Lan, le premier bateau de l’armement Jégou, se présente comme un navire « zéro carbone, zéro pétrole » et devrait s’amarrer dans le port d’Etel en 2016.
Le projet est alléchant, mais la route est encore longue...
1. Une jolie histoire. Aux sources du projet, il y a la rencontre d’Alan Jégou et de Laureline Fernandez. Les deux jeunes mariés (depuis avril), qui se connaissent depuis sept ans, ont un objectif commun : créer un armement à la petite pêche totalement innovant. « Nous avons toujours été très sensibles à la préservation de notre environnement et à la sauvegarde des espaces marins. » Fouillant et explorant les couloirs de l’internet, le couple Jégou a trouvé ce qu’il attendait depuis longtemps : un projet « bateau d’avenir pour la pêche professionnelle » développé par la société Oceanward Marine Group, située en Seine-et-Marne. En juin, les premiers contacts sont pris..
. 2. Naissance d’un armement. L’Aour Lan sera le premier navire de pêche de l’armement Jégou (livraison espérée fin 2015) qui pourrait être le premier basé sur un comportement orienté « développement durable » et adoptant une démarche écologique à faible impact environnemental.
3. « Naviguer plus vert pour une mer plus bleue ». L’Aour Lan sera un bateau à étrave inversée, construit en aluminium et, donc, entièrement recyclable en fin de vie. Il sera équipé d’un concept innovant de propulsion hybride électrique optimisée, utilisant des groupes électrogènes fonctionnant aux biocarburants. L’utilisation des biocarburants à 100 % devrait permettre de faire passer en émission zéro carbone. « Cet armement sera 30 % plus rentable qu’un armement conventionnel », annonce Patrick d’Hueppe, président d’Oceanward Marine Group. Il s’agira du « premier navire au monde à produire des crédits carbone dans le cadre de la compensation carbone volontaire ».
4. Etel reverdit aussi....

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP