24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"
Accueil > Actualités de la mer > Algues vertes. Elles n’ont plus leur place sur le sable de Guissény

Algues vertes. Elles n’ont plus leur place sur le sable de Guissény

Dernière mise à jour le jeudi 23 octobre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 16 octobre 2014
Visualiser l’article original



Ces dernières semaines, la commune de Guissény a expérimenté un nouveau mode de collecte des algues vertes, en allant les récupérer directement dans l’eau.
Entre le 11 août et le 30 septembre, les promeneurs ont pu apercevoir une drôle de machine agricole, reconvertie en ramasseuse d’algues et qui se déplace à l’aide de chenilles.
La maire, Raphaël Rapin, explique : « L’idée est d’éviter l’échouage et d’évacuer les algues au plus vite. L’épandage par les agriculteurs est une autre solution que la commune utilise, c’est de la gestion de déchets ? car cela reste des déchets ? mais on est dans un des champs de valorisation de ceux-ci ».
340 tonnes ramassées Agrival, filiale de la Sica de Saint-Pol-de-Léon, assure la fonction de maître d’ouvrage. Elle a bénéficié d’autorisations de la préfecture afin de pouvoir circuler sur le domaine maritime.
François Galissot, chargé de mission pour Agrival, est venu faire un premier bilan de cette expérimentation à Guissény, le jeudi 9 octobre. « Les algues ramassées sont acheminées dans la journée sur le site très sécurisé de Plouénan. La stabilité des produits est garantie durant 24 à 36 heures. Il n’y a plus de risque de contamination bactérienne ni de présence d’éléments soufrés.
Le maître mot est réactivité. Les chantiers sont à flux tendus ». En effet, lorsque les agents techniques de la commune remarquent la présence de nombreuses algues, il faut pouvoir réagir rapidement, prévenir le chauffeur et acheminer l’engin, garé dans les locaux des services techniques. Les algues sont ensuite valorisées en produits de nutrition pour les animaux, en cosmétique, etc. Un ramassage facilité François Galissot précise également que le ramassage effectué dans l’eau est plus facile que sur le sable, celui-ci étant ainsi collecté en faible quantité.
Tout le monde y trouve donc son compte, comme Nicolas Loncle, chargé de mission pour Natura 2000, qui dénonce l’échouage, responsable de la dégradation des plages. « Nous sommes favorables à tout ce qui peut empêcher cette dégradation. Les chenilles n’abîment pas les coquillages.....

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP