13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition30 juin : Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi29 juin : Écloserie. Des pétoncles noirs à l’essai28 juin : Sein. Les grands dauphins comme dans un écrin21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été
Accueil > Actualités de la mer > Algues vertes. Tsunami vert le retour

Algues vertes. Tsunami vert le retour

Dernière mise à jour le mercredi 12 juillet 2017

Article paru
sur le site "Le Télégramme"
- 09 Juillet 2017]
[Visualiser l’article original→http://www.letelegramme.fr/debats/tsunami-vert-le-retour-09-07-2017-11589443.php]


L’ulve reine. On la croyait détrônée, ou en passe de l’être.
Mais l’ulve au nom soyeux est autrement coriace, tenace. Il a suffi d’un coup de chaud, et la voici qui reprend ses quartiers, qui s’épaissit, qui recouvre nos baies exquises.
Si ce n’était que l’oeil qui en souffrait, on se dirait, ma foi, que le local ou le touriste finira par s’habituer à patauger dans cette soupe tiède. Mais c’est le nez qui est menacé.
Et la vie. Car l’ulve - autrement dit l’algue verte -, en pourrissant, dégage une odeur effroyable et mortelle, susceptible de tuer (elle l’a prouvé) animaux et hommes.

Les autorités nous garantissaient qu’elles avaient mis le paquet, quelque cent millions, et qu’un deuxième plan préventif était en route. Elles certifiaient, pipette à la main, que les cours d’eau étaient en voie d’assainissement (progressif, car une terre gorgée d’effluents ne redevient pas saine en un décret).
Las ! Cette année, l’algue chafouine a couvert dès le printemps des surfaces trois fois et demie plus importantes qu’en 2002. 50 à 70 % de plus que les sept années précédentes. Ce que l’association Halte aux marées vertes résume d’un mot terrible : tsunami.

.../...
Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP