19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président
Accueil > Les espèces > Poissons > Anguille

Anguille

Anguilla anguilla

Dernière mise à jour le dimanche 12 mars 2017



Anguille - http://www.manger-la-mer.org

Nom usuel anguille
Noms régionaux sili, angula
Nom en anglais european eel
Taille commune relevée 0,50 à 1,30 m
Taille maximale à l’âge adulte 1,50 m
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 6 à 19 ans
Durée de vie maximale relevée 50 ans
Profondeur habituelle
Sédentaire non
Pélagique oui
État de la ressource évaluée

diminution constante +++

***

Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


L’anguille est en extrême danger !

- Lire l’article du Sage } ***


Habitat et habitudes alimentaires de l’anguille :

- l’anguille est amphibiotique, c’est à dire qu’elle vit une partie de sa vie dans l’eau de mer et une autre en eau douce (fleuves, rivières).
- l’anguille est aussi thalassotoque, c’est à dire qu’elle ne se reproduit qu’en mer.
- dans la journée elle se trouve généralement dans un amas de débris, dans un trou, ou au milieu des herbiers.
- elle peut aussi s’envaser durant les périodes froides quand elle vit en rivières.
- durant sa migration elle peut ramper sur des sols humides notamment pour passer d’un étang à une rivière.

- l’anguille chasse la nuit, elle consomme surtout des mollusques, des coléoptères, des sauterelles, mais aussi des épinoches, des lamproies, des lottes.


Conseils d’achat :

Un seul critère réel de fraîcheur : l’acheter uniquement vivante !

Quelques autres paramètres peuvent vous permettre d’affiner votre choix néanmoins :
- l’anguille est gluante
- sa couleur paraît luisante, jaune bronze à reflets verdâtres ou noirs.


Conseils de conservation :

Vous pouvez la conserver :
- vivante : dans le bac à légumes du réfrigérateur
combien de temps ? je dirais 8 jours, mais c’est sans intérêt car elle ne peut que perdre en qualité, et il est inutile de la faire souffrir !
- morte : au retour du marché, donnez-lui un coup de couteau derrière la tête, c’est le moins traumatisant pour l’animal !

Parez-la, c’est-à-dire retirez-lui la peau :
- à l’aide d’un couteau pointu et tranchant, découpez la peau juste derrière les nageoires tout autour de l’anguille, puis soulevez-la sur environ 2 cm.
- avec une pince, genre pince universelle, saisissez la peau, tirez vers la queue, puis munissez-vous d’un chiffon pour tenir l’anguille, et continuez à tirer jusqu’à ce qu’elle soit totalement dépouillée.

Vous constaterez par vous-même que la peau ressemble à du cuir fin et qu’à l’évidence, il vaut mieux retirer la peau pour cuisiner l’anguille.

Si vous devez la conserver encore un peu, essuyez-la, placez-la dans un plat que vous filmerez et mettez-la au réfrigérateur.

Ne cuisinez surtout pas l’anguille avant trois jours pleins !


Recette(s) :

- Anguille en matelote