18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation
Accueil > Les espèces > C’est le moment d’acheter ou de manger ... > Août septembre C’EST LE MOMENT D’ACHETER OU DE MANGER :

Août septembre C’EST LE MOMENT D’ACHETER OU DE MANGER :

Dernière mise à jour le mardi 7 août 2018

Pour coller au plus près de la réalité, nous vous donnerons désormais dans la mesure du possible les régions de pêche concernées.
En effet sur la Mer du Nord, sur la Manche, sur l’Atlantique, et sur la Méditerranée, Le Golfe de Gascogne, ou en Outre-mer, les périodes de pêche et les périodes de frai, sont différentes et entrainent des présences d’espèces ou d’absence sur les étals.
B= Bretagne N= Normandie M= Méditerranée MNE=Mer du Nord et Manche Est
GG= Golfe de Gascogne OM= outremer
De plus en fonction de votre secteur géographique d’achat, il est évident que les apports sont également différents !


Poissons :

Anchois : (GG et B)
Beau petit poisson vif en couleurs, et excellent à manger, frit ou cru :, curieusement on le connaît mieux en boîte (où il peut être très bon aussi) que frais.
Baudroie ou Lotte :(B)
Un poisson très estimé, facile à cuisiner et sans arête, son prix varie suivant les saisons et les régions
Encornet (céphalopode) : (B, N et M)
l’encornet a ses amateurs, ses contradicteurs, mais il est recherché, se laisser aller à le goûter, c’est souvent le moyen de l’apprécier !
Lieu jaune : (B)
Un poisson délicieux, pas très cher, que l’on peut manger, juste poêlé, ou au court bouillon,
ou à la vapeur, seul ou en sauce. Mais pour bien l’apprécier il ne faut pas trop le cuire.
Maquereau : (N et B)
Un poisson vraiment abordable, et qui se mange sans faim, il est si bon et pas difficile à préparer,
pensez-y.
Merlan : (B et N)
L’un des poissons les moins chers, il est économique et apprécié des enfants, et des gens plus très jeunes, son goût est vraiment fin, attention à ne pas trop le cuire, au court bouillon (9 minutes) accompagné juste d’un bout de beurre, quel délice.
Rouget Barbet : 5B et N)
L’un des meilleurs poissons de mer, c’est un poisson excellent, malheureusement pas donné. (de 18 à 25 €/kg)
Saint-Pierre : (B et N)
Un poisson un peu onéreux, mais dont la texture et le goût sont sublimes, IL se mange de différentes façons, personnellement je le préfère à la vapeur (10 à 11 minutes) juste avec un légume, et une sauce légère, ou tout simplement un bout de beurre, et quelques grenailles de Charlotte à la cocotte.
Seiche (céphalopode) : (B)
Trouvez un amateur et demandez lui comment il la prépare , suivant le coin les recettes sont très différentes, mais meilleurs les unes que les autres.

Turbot : (B)
L’un des poissons les plus chers, mais aussi le plus apprécié, au court-bouillon, à la vapeur, ou au four, c’est délicieux. Si vous voulez essayer sans vous ruiner, achetez quelques darnes, plus faciles à cuire (même au barbecue).

Coquillages :

Bigorneaux :
Un coquillage facile à pêcher soi-même et tellement délicieux à manger, sur du pain beurre ! Encore bien meilleur quand il est chaud ou tiède.

Bulots : (buccins)
Un coquillage pas très cher, qui peut être préparé à l’avance, se mange généralement froid.

Moules :
Cette année elles sont un peu maigrelettes, mais toujours aussi bonnes, cuissons rapides et aisées, un bon repas convivial peu couteux. Compter 5 à 600 gr par personne.

Pétoncle blanc (Vanneau) (septembre) : (B et N)
Un coquillage excellent et pas trop cher, se mange de la même façon que les coquilles st Jacques ou sous le grill avec un beurre à farcir, un vrai régal

Ormeaux (septembre) : (B)
Un coquillage onéreux (35 à 50 € le kg), mais délectable pour les connaisseurs.

Pied de couteau (septembre) :
Un coquillage amusant à pêcher, et très bon à préparer un peu relevé, à la poêle, en ragout

Crustacés :

Homard (août) : (B)
Un met de choix qui reste accessible compter 10 € par personne pour un repas pas ordinnaire.
Langouste (Septembre) : (B)
Plat onéreux qui a ses adeptes, servie pour des événements familiaux spéciaux, compter un minimum de 55 €/kg
Langoustine (Août) : (B)
Le Crustacé de l’été, toujours excellent, quelqu’en soit la taille, mais les plus petites sont les meilleurs, la tout-venant de 16 à 19 € le kg en cette saison. Cuisson ne pas dépasser 3 minutes maximum !
Tourteau : (B)
Crustacé très bon au goût et abordable (le mâle compter de 7,50 à 10, 00 €/kg)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP