22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite »
Accueil > Recettes > Matériel utile > Appareil de mise sous vide

Appareil de mise sous vide

Foodsaver

Dernière mise à jour le vendredi 5 janvier 2018

C’est un appareil dont j’ai ignoré l’existence pendant bien longtemps mais qui fait partie désormais de l’électroménager dont je me sers pratiquement tous les jours !



Foodsaver mise sous vide des aliments

Voilà un appareil réellement commode pour conserver les produits alimentaires frais plus longtemps ou pour congeler les produits frais d’une manière quasi professionnelle !

Personnellement, j’ai choisi un FoodSaver, parce qu’il paraît costaud, et que ses consommables sont de bonne qualité à un prix raisonnable.

Sans être donné, son prix n’est pas non plus exorbitant, moins de 150 € pour un appareil robuste et facile d’emploi.
Néanmoins il faut se rappeler que le coût des consommables n’est pas négligeable et donc il faut s’en servir à bon escient.

Un détail d’importance :
cet appareil est stockable en position verticale, on peut ainsi l’avoir à portée de main, au lieu de devoir le remiser dans un placard.

Ce que je mets sous vide :

- les filets de poisson,
- les dos de poisson,
- les coquilles st Jacques fraîches et/ou destinées à la congélation,
- les préparations de coquillages farcis,
- des herbes aromatiques,
- des légumes frais à utiliser dans les 8 à 10 jours
- des légumes frais destinés à la congélation,
- des poissons entiers,
- des plats préparés,
- des volailles en morceaux,
- des viandes.

Ce que je mets en sac, mais pas sous vide :

- des langoustines cuites qui ne perdent plus leur goût au réfrigérateur ! (24h)
- des viandes à travailler dans les 2 à 3 jours,
- un poisson pour le surlendemain.


Durée de conservation, une fois mis sous vide :
Ingrédients frais pendant congélation durée maximale
Coquilles St Jacques pecten maximus sans coquille 8 jours 9 mois
les filets de poisson 7 jours 12 mois
les dos de poisson 7 jours 9 mois
Des poissons entiers
Queue de Lotte 7 jours 12 mois
rougets vidés, écaillés 7 jours 3 mois
Moules ouvertes au premier bouillon,décortiquées dans leur jus 4 jours 6mois
Praires ouvertes farcies (prêtes à être cuites) 4 jours 9 mois
Palourdes dans leur jus de cuisson (double sac) 4 jours 6 mois
Intérieur de carcasse d’araignée 6 mois
Légumes frais 8/10 jours 12 mois
Légumes cuits 12 mois
Légumes du soleil 12 mois
Haricots blancs coco de Paimpol 12/18 mois
Des viandes rouges crues 12 mois
des plats cuits de viandes rouges 12 mois
des abats cuits 9 mois
des volailles crues 12 mois
des magrets de canards 12 mois
des gousses de vanille 12 mois
du safran en poudre ou en pistils 12 mois
des cèpes déshydratés 24 mois

Remarques :

Il est probable que ces listes s’allongeront au fur et à mesure de mes expériences personnelles, mais il faut savoir que l’on a aussi quelques échecs, comme par exemple :
- Les poivrons épluchés qui perdent tout leur intérêt à la congélation même courte.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP