20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Après la Bretagne, les algues vertes débarquent en Normandie

Après la Bretagne, les algues vertes débarquent en Normandie

Dernière mise à jour le jeudi 24 juillet 2014

Article paru
sur le site "Le Monde Planète" - 23 juillet 2014
Visualiser l’article original



A l’aube, Serge Bigot, maire de Grandcamp-Maisy, petite station balnéaire du Calvados (1 700 habitants l’année, le double l’été), a été réveillé par l’appel téléphonique d’un employé municipal. La marée avait déposé sur la plage un nouvel arrivage d’algues vertes. Il fallait ramasser sans tarder. Comme la veille, l’avant-veille, le jour d’avant et ceux d’avant encore.

Lire : Algues vertes : après la mort d’un cheval en 2009, la responsabilité de l’Etat reconnue

Dès 7 heures, le goémonier – l’engin qui ramasse les algues –, le tractopelle et le camion-benne sont entrés en action, raclant le sable sur plus d’un kilomètre, entre l’école de voile et le terrain de camping, et pelletant sans relâche le tapis spongieux de laitue de mer, comme on appelle ici ces ulves vert tendre tachées de brun et de rouge. Midi n’a pas sonné au clocher que, déjà, huit pleines bennes ont été chargées – près de 150 tonnes bon poids. Et le nettoyage est loin d’être terminé.

« Quand le vent souffle du nord-est, c’est mauvais », soupire Laurent Fossard, agent communal au service des espaces verts, qui reste dans son élément. Depuis la pointe du Hoc, les algues viennent s’échouer en bancs épais dans cette baie nichée entre les plages du Débarquement, Utah Beach à gauche, Omaha Beach à droite. Ce matin, à mer basse, elles s’y déploient à perte de vue. Ici comme ailleurs, les responsables sont connus : les nitrates.

« CA NE JOUE PAS SUR LA FRÉQUENTATION »
Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP