17 juillet : Ouessant. Premier bilan pour l’hydrolienne D1015 juillet : Protection du bar. Le SOS de la petite pêche 11 juillet : Algues vertes. Un plan 2 pour consolider les résultats8 juillet : Choucas des tours. Désigné coupable en Bretagne7 juillet : Moule perlière. « Le pari est gagné en Bretagne »6 juillet : Les effets délétères des microbilles de plastique sur les poissons de la Baltiqu5 juillet : Ex-usine Doux. Le pari des algues4 juillet : Pollution. Le trou dans la couche d’ozone se résorbe 30 juin : Quelle est cette plante invasive et toxique qui menace nos régions ?29 juin : Mortalités des moules bleues : précisions suite à l’acceptation d’une publication relative à un aspect du phénomène 28 juin : Vente illégale de saumon sauvage. Un homme interpellé à Pontrieux 27 juin : Etude de semis du Pétoncle Noir en Rade de Brest en vue d’une diversification de la pêcherie de coquillages24 juin : C-Sense. La jauge de carburant connectée23 juin : Antifouling. Le film adhésif pousse 22 juin : Moulin-Mer. Ode à la rade de Brest 21 juin : Langouste. Elle n’a pas de frontières20 juin : Bénodet. La 1ère baleine franche arctique en France17 juin : Côtes-d’Armor. 15 interpellations après un trafic de Saint-Jacques 16 juin : Douarnenez. Les marins-pêcheurs formés à la lutte anti-pollution15 juin : La fiche poissons migrateurs : un nouvel outil à destination des territoires de SAGE13 juin : Produits à base de poisson. Un constat peu appétissant
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Araignée - Cuisson

Araignée - Cuisson

Dernière mise à jour le lundi 27 août 2012

La cuisson des araignées est simple, néanmoins il faut faire très attention de bien les positionner dans le faitout et de bien contrôler l’ébullition.

*** Attention : les méthodes de cuisson d’une araignée mâle ou d’une araignée femelle sont différentes ! ***



L’araignée peut rentrer dans la composition du plateau de fruits de mer.


Ingrédients pour un plat principal :

- 1 araignée femelle par personne,
ou
- 1 araignée mâle pour deux personnes,
- gros sel de mer,
- pain, beurre baratté salé,
- mayonnaise maison.


Matériel :

- 1 ou 2 faitouts bien dimensionnés,
- casse-noix,
- récipients pour recueillir les déchets,

et, autant que de convives :
- curettes à crustacés,
- petits couteaux pointus,
- rince-doigts.


Méthode de cuisson :

Il est impératif de faire cuire séparément les araignées mâles et les araignées femelles car elles n’ont pas le même goût !

Cuisson des araignées femelles :
- portez de l’eau non salée à ébullition, dans un faitout bien dimensionné.
- déposez dans l’eau les araignées, pattes repliées sous la bête, appuyez sur les carcasses avec, par exemple, une cuillère en bois, pour qu’elles se remplissent d’eau rapidement et commencent leur cuisson immédiatement.
- comptez 25 minutes à petit bouillon.
- à l’issue de ce temps, égouttez-les immédiatement.

Cuisson des araignées mâles :
- portez de l’eau fortement salée (30 g par litre) à ébullition.
- déposez les araignées, pattes repliées sous le corps (un geste simple pour obtenir la chose, c’est de laisser les araignées sur le dos durant quelques minutes, il ne reste plus qu’à emprisonner les pattes d’une poigne ferme et de les retourner prestement).
- pensez à appuyer sur les carcasses pour les faire descendre dans l’eau.
- comptez 25 minutes à moyen bouillon.
- à l’issue de ce temps, égouttez-les immédiatement.

- laissez-les tiédir.
- puis décortiquez vos araignées.

Avec du pain et du beurre, quel régal !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP