22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi

Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi

Dernière mise à jour le vendredi 30 juin 2017

Article paru
sur le site "Ouest-France" - 27 Juin 2017
Visualiser l’article original


Trois poussins papous sont nés il y a quinze jours au pavillon polaire. D’heureux événements qui illustrent le bien-être des 38 animaux installés dans la manchotière ouverte en 2000.

Ils passeraient presque inaperçus, blottis sous le ventre protecteur de papa et maman. Mais, au milieu des plumes noires et blanches qui peuplent la manchotière d’Océanopolis, trois petites boules grises attirent bien des regards.

« Trois poussins sont nés il y a quinze jours », annonce Christine Dumas, responsable du service des mammifères marins et oiseaux de mer. De l’espèce des papous, les « nouveau-nés » ont déjà bien grandi
.../...
Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP