19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > Au Havre, l’éolien offshore va doper l’économie locale

Au Havre, l’éolien offshore va doper l’économie locale

Dernière mise à jour le vendredi 20 décembre 2013

Article paru
sur le site "Paris Normandie" - 18 Décembre 2013
Visualiser l’article original



Si Areva prévoyait déjà d’installer ses usines d’éoliennes offshore sur le port du Havre, l’annonce d’une turbine de 8 MW pour équiper les fermes du Tréport et de l’île de Noirmoutier en a réjoui plus d’un en Haute-Normandie. «  Le consortium GDF-Suez a retenu un modèle nouveau et innovant, commente Gérard Mercher, directeur général du Havre Développement. Si ce consortium est reçu, cela permettrait qu’au Havre soit construite la première éolienne de très grande puissance sur le territoire français. Ce serait une excellente chose. C’est un modèle innovant qui a un avenir à l’exportation  ». Réponse attendue au printemps.
Pour le moment, le projet d’installation des usines d’Areva au Havre suit son cours. Des structures et les associations présentes doivent encore libérer le site. «  Nous sommes à la fin du travail entamé depuis plusieurs mois, indique Gérard Mercher, nous mettons tout en œuvre pour faciliter le déménagement et le relogement des structures et des associations  ».
Des emplois par milliers
Envie2E, entreprise d’insertion spécialisée dans le traitement des déchets, des associations de patrimoine maritime, comme French Lines, les caves de la Transat, un marchand de spiritueux, ils sont ainsi une soixantaine à devoir se déplacer d’ici fin 2014. S’ensuivra les longues procédures administratives. Les bulldozers sont prévus pour 2015.
À terme, Arerva construira dans ces usines du Havre ses nacelles, ses pâles, ses roulements, ses génératrices et ses multiplicateurs. «  Areva produira son éolienne M5000 de 5 MW, mais également son nouveau modèle si le consortium est retenu, ajoute Gérard Mercher. Les nouveaux locaux devront tenir compte de ces deux lignes de production. Au niveau logistique, ce sera aussi plus technique et plus intéressant pour les entreprises  ». Deux modèles de turbine, et non une seule, impacteraient aussi le volume et la nature même des besoins en prestation. Plus de travail et plus d’emplois. Restera à dimensionner les usines.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP