22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest
Accueil > Actualités de la mer > Au Havre, l’éolien offshore va doper l’économie locale

Au Havre, l’éolien offshore va doper l’économie locale

Dernière mise à jour le vendredi 20 décembre 2013

Article paru
sur le site "Paris Normandie" - 18 Décembre 2013
Visualiser l’article original



Si Areva prévoyait déjà d’installer ses usines d’éoliennes offshore sur le port du Havre, l’annonce d’une turbine de 8 MW pour équiper les fermes du Tréport et de l’île de Noirmoutier en a réjoui plus d’un en Haute-Normandie. «  Le consortium GDF-Suez a retenu un modèle nouveau et innovant, commente Gérard Mercher, directeur général du Havre Développement. Si ce consortium est reçu, cela permettrait qu’au Havre soit construite la première éolienne de très grande puissance sur le territoire français. Ce serait une excellente chose. C’est un modèle innovant qui a un avenir à l’exportation  ». Réponse attendue au printemps.
Pour le moment, le projet d’installation des usines d’Areva au Havre suit son cours. Des structures et les associations présentes doivent encore libérer le site. «  Nous sommes à la fin du travail entamé depuis plusieurs mois, indique Gérard Mercher, nous mettons tout en œuvre pour faciliter le déménagement et le relogement des structures et des associations  ».
Des emplois par milliers
Envie2E, entreprise d’insertion spécialisée dans le traitement des déchets, des associations de patrimoine maritime, comme French Lines, les caves de la Transat, un marchand de spiritueux, ils sont ainsi une soixantaine à devoir se déplacer d’ici fin 2014. S’ensuivra les longues procédures administratives. Les bulldozers sont prévus pour 2015.
À terme, Arerva construira dans ces usines du Havre ses nacelles, ses pâles, ses roulements, ses génératrices et ses multiplicateurs. «  Areva produira son éolienne M5000 de 5 MW, mais également son nouveau modèle si le consortium est retenu, ajoute Gérard Mercher. Les nouveaux locaux devront tenir compte de ces deux lignes de production. Au niveau logistique, ce sera aussi plus technique et plus intéressant pour les entreprises  ». Deux modèles de turbine, et non une seule, impacteraient aussi le volume et la nature même des besoins en prestation. Plus de travail et plus d’emplois. Restera à dimensionner les usines.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP