27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité
Accueil > Actualités de la mer > Baie de Lannion. L’extraction de sable reste suspendue [Rapport]

Baie de Lannion. L’extraction de sable reste suspendue [Rapport]

Dernière mise à jour le vendredi 18 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 08 Novembre 2016
Visualiser l’article original


L’extraction de sable en baie de Lannion ne reprendra pas dans l’immédiat. Suspendue à la mi-septembre sur décision de la compagnie exploitante, après les deux premiers prélèvements, elle le reste, mais cette fois à la demande de l’Etat.

Cette décision a été annoncée ce mardi matin, lors de la réunion de la commission de suivi présidée par les préfets des Côtes-d’Armor et du Finistère. "Compte tenu des manifestations qui ont suivi ces extractions et du climat de tension qui demeure, l’Etat a décidé, par souci d’apaisement, de ne pas octroyer de nouvel arrêté d’exploitation tant que le recours au fond sur le décret n’aura pas été jugé par le Conseil d’Etat", ont écrit les préfets dans un communiqué.

L’exploitation est soumise à une autorisation annuelle, qui arrivera à échéance au début du mois de décembre. Ce mercredi, le Conseil d’Etat examinera les requêtes des collectivités territoriales et des associations qui demandent l’annulation du décret de septembre 2015 qui accorde la concession de sable coquillier à la Compagnie armoricaine de navigation (Can), filiale du groupe Roullier. Sa décision doit être rendue dans le mois qui suivra.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP