21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie
Accueil > Actualités de la mer > Baie de Saint-Brieuc. Pourquoi tant d’accidents à la pêche à la coquille (...)

Baie de Saint-Brieuc. Pourquoi tant d’accidents à la pêche à la coquille ?

Dernière mise à jour le mercredi 2 novembre 2016

Article paru
sur le site "OuestFrance" - 14 Octobre 2016
Visualiser l’article original


En baie de Saint-Brieuc, quatre accidents se sont produits en quatre jours de pêche, dont un accident mortel et un autre très grave. La saison de pêche de la coquille Saint-Jacques a commencé de manière dramatique.
Quatre matelots victimes d’accidents en quatre jours de pêche à la coquille

Mercredi 12 octobre, un matelot chevronné de 44 ans, est mort dans le naufrage de L’Enfant d’Arvor. Lundi 3 octobre, jour de l’ouverture de la pêche à la coquille, un matelot a été grièvement blessé au visage à bord du Balbuzard. Il est toujours dans le coma.

Mercredi 5, un matelot est blessé à bord du Narvick. Et, le 12, un autre accident s’est produit sur le Men Leaz. Tous ont eu lieu pendant la pêche à la coquille en baie de Saint-Brieuc.
Y a-t-il des problèmes de vétusté sur les bateaux ?

A priori non. Les bateaux sont bien entretenus. « Je suis maniaque, déclare ainsi Philippe Hémeury, le patron du Narvick. Mon bateau, je fais des frais dessus. »

Mais le métier est dangereux. Les hommes manipulent des engins lourds, dans un environnement qui bouge. « Mon matelot a eu un choc avec la drague, le 5 octobre. Il a eu quatre jours d’arrêt de travail. Puis il a repris la pêche. »
Une défaillance matérielle peut-elle causer un accident ?

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP