12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Bar - En croûte de sel

Bar - En croûte de sel

Dernière mise à jour le samedi 4 novembre 2017

Le bar en croûte de sel est une très vieille recette qui a évolué au fil des siècles probablement !
Suivant les régions, elle comprend ou non une myriade d’herbes ....

Pour moi, il faut choisir entre sentir les herbes et épices ou sentir la saveur du poisson !



Ingrédients pour 4 personnes :

- 1 bar de 1 kg environ,
- 2 kg de gros sel de mer,
- 2 à 3 blancs d’oeufs,
- fleur de sel, poivre du moulin.


Matériel utile :

- un plat creux allant au four, d’une taille légèrement supérieure à celle de votre bar.


Mode de préparation :

- le bar doit être vidé mais non écaillé.
- dans cette préparation au sel, il est préférable de garder la tête.
- remplir votre plat de sel pour évaluer la quantité nécessaire.

- dans un cul de poule, par exemple, ou dans une jatte, déposez l’ensemble du gros sel.
- commencez à malaxer à la main votre sel en incorporant le premier blanc d’oeuf ; pour un poisson de cette taille il est probable qu’il vous faudra un second blanc, voire un troisième.
- continuez à mélanger le sel à la main, jusqu’à ce que vous ressentiez cet aspect et ce toucher de gros sable mouillé ! C’est la méthode de mon ami Ian Hoare, cuisinier, pour faire ses cuissons au sel.

- mettez votre four à préchauffer sur 240°.

- prenez votre plat et déposez au fond le tiers environ du sel malaxé.
- tassez-le bien, et faîtes une sorte de nid pour votre poisson.
- posez le bar dans le nid.
- recouvrez complètement votre poisson avec le sel restant et tassez-le bien, à la main, sur le dessus et les côtés afin que votre poisson soit bien recouvert comme par une carapace.

- quand votre four est chaud, enfournez votre plat et comptez 30 minutes.
- ouvrez la porte du four, coupez la source de chaleur, et laissez votre poisson reposer 5 minutes.

- sortez le plat du four et apportez-le sur la table.
- cassez la croûte formée par le sel.
- servez votre poisson ; vous remarquerez que la peau s’en va avec le sel, les filets sont juste cuits à point !

Une sauce, pas de sauce ?
- c’est comme vous le sentez, un bout de beurre, ce n’est pas mal non plus !
- sinon, vous pouvez le servir avec un beurre blanc.


Quel accompagnement ?

- pommes de terre en robe des champs,
- purées de légumes et de pommes de terre,
- pâtes,
- épinards à la poêle.


Quel vin ?

- Crémant d’Alsace,
- Entre-deux-Mers,
- Gaillac blanc,
- Amphibolite (Muscadet du Domaine Landron).

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP