19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Actualités de la mer > Bar : le Royaume Uni demande des mesures d’urgence contre les (...)

Bar : le Royaume Uni demande des mesures d’urgence contre les pélagiques

Dernière mise à jour le mardi 23 décembre 2014

Article paru
sur le site "Le Marin" - 22 Décembre 2014
Visualiser l’article original



Non tranchée au Conseil des tacs et quotas, la question de la pêche du bar revient encore plus vite que prévu sur le tapis. Le Royaume-Uni a demandé officiellement à la Commission européenne, le vendredi 19 décembre, des mesures d’urgence pour protéger le stock de bar, en bloquant la pêche par les pêcheries pélagiques cet hiver.

Le ministre anglais s’appuie sur l’article 12 de la PCP (politique commune de la pêche), qui prévoit que la Commission puisse, « en cas de menace grave pour les ressources biologiques », adopter des actes d’exécution immédiatement applicables pour une durée de six mois, renouvelables une fois. Elle peut prendre ce type de mesures de son initiative ou sur demande motivée d’un État membre.

Les États membres concernés – en l’occurrence la France, la pêche pélagique au bar étant une spécialité hexagonale – ont alors sept jours ouvrables pour répondre. Ce qui en cette période de fêtes, avec les jours fériés, amène au 2 janvier ! « Cette demande n’est pas très fair-play alors que c’est la trêve des confiseurs ! » commente un responsable professionnel, alors qu’il avait été convenu de poursuivre les discussions en janvier. Le Comité national des pêches (CNPMEM) et les fédérations d’organisations de producteurs Anop et Fédopa se sont entretenus dans l’urgence ce lundi 22 décembre avec la DPMA (direction de la pêche maritime et de l’aquaculture), en visioconférence. La Commission européenne dispose quant à elle de 15 jours après avoir été saisie de la demande, soit seulement jusqu’au 8 janvier, pour annoncer sa décision.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP