19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de BrestDécembre 2017 : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »
Accueil > Actualités de la mer > Bar : le Royaume Uni demande des mesures d’urgence contre les (...)

Bar : le Royaume Uni demande des mesures d’urgence contre les pélagiques

Dernière mise à jour le mardi 23 décembre 2014

Article paru
sur le site "Le Marin" - 22 Décembre 2014
Visualiser l’article original



Non tranchée au Conseil des tacs et quotas, la question de la pêche du bar revient encore plus vite que prévu sur le tapis. Le Royaume-Uni a demandé officiellement à la Commission européenne, le vendredi 19 décembre, des mesures d’urgence pour protéger le stock de bar, en bloquant la pêche par les pêcheries pélagiques cet hiver.

Le ministre anglais s’appuie sur l’article 12 de la PCP (politique commune de la pêche), qui prévoit que la Commission puisse, « en cas de menace grave pour les ressources biologiques », adopter des actes d’exécution immédiatement applicables pour une durée de six mois, renouvelables une fois. Elle peut prendre ce type de mesures de son initiative ou sur demande motivée d’un État membre.

Les États membres concernés – en l’occurrence la France, la pêche pélagique au bar étant une spécialité hexagonale – ont alors sept jours ouvrables pour répondre. Ce qui en cette période de fêtes, avec les jours fériés, amène au 2 janvier ! « Cette demande n’est pas très fair-play alors que c’est la trêve des confiseurs ! » commente un responsable professionnel, alors qu’il avait été convenu de poursuivre les discussions en janvier. Le Comité national des pêches (CNPMEM) et les fédérations d’organisations de producteurs Anop et Fédopa se sont entretenus dans l’urgence ce lundi 22 décembre avec la DPMA (direction de la pêche maritime et de l’aquaculture), en visioconférence. La Commission européenne dispose quant à elle de 15 jours après avoir été saisie de la demande, soit seulement jusqu’au 8 janvier, pour annoncer sa décision.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP