18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation
Accueil > Actualités de la mer > Brest. France énergies marines manque de financement

Brest. France énergies marines manque de financement

Dernière mise à jour le samedi 5 octobre 2013

Article paru
sur le site "Ouestfrance-entreprises" - 03 octobre 2013
Visualiser l’article original


Basé à Brest, France énergies marines a pour objectif de coordonner les sites d’essais des différentes technologies d’énergies marines et de mener des recherches. Où en est-on aujourd’hui ?

Nous avons lancé de nombreux projets de recherche depuis juillet 2012. La construction des sites d’essais se poursuit, au large de Groix (éolien flottant), de Fos-sur-Mer (éolien flottant), du Croisic (houlomoteur), de Paimpol-Bréhat (hydrolien) et à Bordeaux (hydrolien estuarien). Les deux premiers sites opérationnels seront Bordeaux et Le Croisic, au premier semestre 2014. Nous devrions avoir une vingtaine de salariés en fin d’année et 70 en 2014. Si les financements arrivent...
Vous avez interpellé le président de la République à Cherbourg lundi, quant au déblocage des fonds. Pourquoi ?

Depuis un an et demi, nous fonctionnons avec le financement de nos adhérents : entreprises, universités, collectivités... En 2013, notre budget est de 1,3 million d’euros. Mais nous n’avons toujours pas un centime des Investissements d’avenir. 34 millions d’euros sont attendus de l’État sur les 134 millions d’euros de notre budget pour dix ans. Il y a urgence. Pour que les sites d’essais soient prêts, ils ont besoin de compléments d’investissements. Les industriels attendent pour tester leurs machines.
Annoncé en 2009, créé en 2012, France énergies marines n’est encore qu’une association de préfiguration en attente de création d’un Groupement d’intérêt public. C’est long non ?

Oui, c’est vraiment très long ! La volonté de façade est là. Mais, on se heurte en permanence à des difficultés administratives. Les Instituts d’excellence en énergies décarbonées (IEED) comme France énergies marines sont une disposition créée par les Investisements d’avenir. L’État a dû rôder sa mécanique d’instruction des dossiers. Il doit expliquer à Bruxelles la compatibilité des aides de l’État avec les règles de la libre concurrence. L’État doit encore notifier à Bruxelles. Il a des exigences, une méthodologie stricte et compliquée.
Le projet pourrait-il être retoqué par l’Europe ?

À mon avis, ce risque existait, mais il n’existe plus

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP