15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk
Accueil > Actualités de la mer > Brest. La plateforme des énergies marines enfin labellisée

Brest. La plateforme des énergies marines enfin labellisée

Dernière mise à jour le jeudi 15 mars 2012

Article paru sur le site "Ouest-France" - Vendredi 09 Mars 2012
Visualiser l’article original



Brest. La plateforme des énergies marines enfin labellisée

C’est fait. France énergies marines (FEM) fait partie des sept Instituts d’excellence sur les énergies décarbonées labellisés aujourd’hui par le gouvernement. Cette plateforme sera basée à Brest. Elle bénéficie d’une dotation de l’Etat de 34,3 millions d’euros.

Elle regroupera chercheurs, ingénieurs et techniciens. Elle se concentrera sur la recherche, la documentation et le pilotage des sites d’essais en France. Cela concerne les éoliennes en mer (flottantes), les hydroliennes (énergie des courants), les systèmes houlomoteurs (énergie de la houle), les systèmes de récupération d’énergie thermique des mers (ETM).

Le site devrait employer à terme 60 personnes.

FEM comptait sur 43 millions d’aides de l’Etat pour un budget global de 142 millions d’euros sur dix ans. Le projet avait été annoncé dès 2009 par le président de la République puis relayé par le Premier ministre en visite à Brest. Le projet brestois avait été présélectionné en juin dernier, mais des compléments étaient demandés.

EDF présidera normalement France énergies marines qui compte comme autres partenaires Ifremer (pilote du projet), le pôle mer Bretagne, GDF Suez, Alstom, DCNS, STX, Technip, Areva, le Commissariat à l’énergie atomique, l’Ecole centrale de Nantes…



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP