19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec 5 mars : Norrd-Finistère. Un très vieux coquillage découvert
Accueil > Actualités de la mer > Bretagne Finistère Moules. La razzia des étoiles de mer

Bretagne Finistère Moules. La razzia des étoiles de mer

Dernière mise à jour le lundi 12 octobre 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 09 octobre 2015
Visualiser l’article original


Que faire contre les étoiles de mer ?
Les mytiliculteurs de Pénestin sont désemparés devant une invasion rarement vue dans leurs parcs.
C’est 30 % de leur production de moules qui a été dévorée par ces échinodermes. Des secteurs comme le Maresclé et Loscolo sont plus touchés que d’autres mais c’est l’ensemble de la zone de production sur bouchots de Pénestin qui est affectée par la forte présence en baie de Vilaine de cet animal marin inoffensif...
en apparence. Les étoiles rampent jusqu’aux parcs et grimpent dans les pieux sur lesquels sont enroulées les moules, mettant un terme à leur croissance. « Elles ouvrent les coquilles avec une force phénoménale et absorbent le mollusque », indique Christophe Porcher, président du syndicat des mytiliculteurs de Pénestin.
L’eau douce, l’ennemi Une prouesse que les professionnels commencent à goûter modérément. Ils estiment la perte à 30 %. Sur une production totale de 3.500 t, cela fait ainsi plus de 1.000 t qui échappent à la vente sur un marché où la demande est soutenue.
Avec 33 mytiliculteurs, Pénestin est le cinquième bassin français de production de moules. La présence de ces échinodermes n’est pas nouvelle, cette année, toutefois, elle atteindrait des records. La météo leur a été favorable. « La seule chose qui les fasse partir, c’est l’eau douce.
Or, on a eu un printemps plutôt sec », déplore Christophe Porcher. Cet hiver, la Vilaine n’a pas non plus été en situation de crue marquée. Il faudrait draguer

.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP