19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !
Accueil > Actualités de la mer > Bretagne Finistère Moules. La razzia des étoiles de mer

Bretagne Finistère Moules. La razzia des étoiles de mer

Dernière mise à jour le lundi 12 octobre 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 09 octobre 2015
Visualiser l’article original


Que faire contre les étoiles de mer ?
Les mytiliculteurs de Pénestin sont désemparés devant une invasion rarement vue dans leurs parcs.
C’est 30 % de leur production de moules qui a été dévorée par ces échinodermes. Des secteurs comme le Maresclé et Loscolo sont plus touchés que d’autres mais c’est l’ensemble de la zone de production sur bouchots de Pénestin qui est affectée par la forte présence en baie de Vilaine de cet animal marin inoffensif...
en apparence. Les étoiles rampent jusqu’aux parcs et grimpent dans les pieux sur lesquels sont enroulées les moules, mettant un terme à leur croissance. « Elles ouvrent les coquilles avec une force phénoménale et absorbent le mollusque », indique Christophe Porcher, président du syndicat des mytiliculteurs de Pénestin.
L’eau douce, l’ennemi Une prouesse que les professionnels commencent à goûter modérément. Ils estiment la perte à 30 %. Sur une production totale de 3.500 t, cela fait ainsi plus de 1.000 t qui échappent à la vente sur un marché où la demande est soutenue.
Avec 33 mytiliculteurs, Pénestin est le cinquième bassin français de production de moules. La présence de ces échinodermes n’est pas nouvelle, cette année, toutefois, elle atteindrait des records. La météo leur a été favorable. « La seule chose qui les fasse partir, c’est l’eau douce.
Or, on a eu un printemps plutôt sec », déplore Christophe Porcher. Cet hiver, la Vilaine n’a pas non plus été en situation de crue marquée. Il faudrait draguer

.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP