20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Bretagne Mer Mer et littoral. La difficile conciliation des (...)

Bretagne Mer Mer et littoral. La difficile conciliation des usages

Dernière mise à jour le mardi 8 juillet 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 0 Juillet 2014
Visualiser l’article original



C’est une réalité énergétique en Bretagne, qui doit trouver les moyens de réduire sa dépendance électrique. En matière d’énergies marines renouvelables (EMR), le potentiel breton est, lui aussi, bien réel. La Bretagne est, de plus, une région où tous les types d’EMR (éolien flottant, hydrolien, houlomoteur) sont possibles et déjà testés à l’heure actuelle.

Un groupe ad hoc a été créé sous l’égide de la Conférence mer et littoral. Il travaille notamment sur les zones pertinentes d’implantation de ces différentes EMR au large. La pertinence devant concilier potentiel énergétique, usages et contraintes environnementales.

De grandes zones ont déjà été définies, qui doivent maintenant être affinées. La conférence régionale a pour mission de faire remonter au niveau national la volonté et le potentiel régionaux. « Il faut être vigilant mais aussi aller vite », souligne David Harel, chargé de mission mer et littoral à la préfecture de région. « Les industriels impliqués dans le développement de ces EMR ont besoin de visibilité ».

2. Bon état écologique des eaux marines. Dans le cadre de la Directive européenne cadre stratégie pour le milieu marin, un programme de mesures pour maintenir ou améliorer l’état écologique des eaux marines doit être élaboré d’ici fin 2015. Il fera suite au programme de surveillance et d’évaluation permanente de cet état écologique.

« Une bonne partie du milieu marin est en bon état », souligne Yvan Guiton, directeur de la mer, du développement maritime et du littoral à la région. Le signe que « la prise de conscience se traduit dans les faits ». Il n’empêche que les pêcheurs réclament « une pause environnementale », déplorant l’accumulation de réunion de travail, de mesures, de programmes, de normes, de directives...

3. Natura 2000 en haute mer. Autre sujet de débat, hier : la désignation des sites Natura 2000 au large (200 km des côtes). La méthodologie est la même que pour les sites marins Natura 2000 en zone côtière. De grands secteurs ont été dessinés, au sein desquels des sites précis doivent être retenus.

Les usages - flottilles de pêche, bâtiment de défense - doivent être répertoriés et les contraintes évaluées, pour élaborer des mesures adaptées. « Par exemple, si une zone Natura 2000 répertoriée est faiblement travaillée au chalut, des mesures strictes ne seront pas forcément nécessaires »

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP