19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > Bruxelles se bat pour interdire la pêche en eau profonde

Bruxelles se bat pour interdire la pêche en eau profonde

Dernière mise à jour le samedi 22 juin 2013

Article paru
Le Monde->www.lemonde.fr
]" - 19 Juin 2013
Visualiser l’article original


Au nom de la sauvegarde de la ressource et de la protection d’écosystèmes marins fragiles, la commissaire voudrait bannir progressivement le chalutage de fond et les filets maillants dans les deux ans qui viennent. Problème : les poissons profonds ne se cantonnent pas aux abysses et peuvent se rapprocher de la surface. La future réglementation vise les navires qui ciblent spécifiquement les espèces d’eau profonde – principalement le grenadier de roche, le sabre noir et la lingue bleue – et en remontent au moins 10 % par jour dans leurs chaluts. Les autres, ceux qui les capturent accessoirement dans leurs filets ou à la palangre, ne seraient pas concernés.

Au total, les fonctionnaires estiment que ces mesures toucheraient une petite partie des professionnels de la pêche dans l’Union : à peine 2 % des navires opérant dans l’Atlantique Nord-Est, ce qui correspond à 1,5 % des captures européennes dans cette zone. Sur les 37 579 navires qui y travaillent, 4 456 au total ont déclaré avoir pris des espèces d’eaux profondes – y compris daurades rose, requins des grands fonds – en 2011, mais la plupart n’ont dépassé les 10 % de prises fatidiques que deux ou trois jours durant leur saison.

BIEN DÉCIDÉS À LIVRER BATAILLE

Peu nombreux peut-être, mais bien décidés à livrer bataille, les élus des littoraux concernés, eurodéputés français, espagnols, portugais et britanniques ont âprement pris la défense de cette pêche industrielle. En février 2013, lors d’une précédente session, ils avaient obtenu un report de plusieurs mois de toute décision arguant d’un manque de données sur le secteur et de connaissances scientifiques insuffisantes. Cette fois, ils ont mis en doute les chiffres de la Commission européenne et tenté de renvoyer à nouveau le dossier à plus tard, mais le vote ne leur a pas été favorable. Le Parlement réuni en session plénière devrait se pencher sur le dossier à l’automne.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP