17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas
Accueil > Les espèces > Coquillages > Bucarde de Norvège

Bucarde de Norvège

Laevicardium crassum

Dernière mise à jour le mardi 17 décembre 2013

Voilà un curieux coquillage que la bucarde de Norvège puisqu’elle est lisse sur le dessus, contrairement aux autres bucardes !
Elle était peu commune, ou peu recherchée, il y a 40 ans mais on la trouve actuellement souvent mélangée aux coques, ou même aux palourdes ...


bucarde de Norvège
Bucarde de Norvège (ouverte)

Nom usuel bucarde de Norvège
Noms régionaux bucarde, coque rouge
Nom en anglais Norway cockle
Taille commune relevée 30mm
Taille maximale à l’âge adulte 75 mm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle dès la 1ère année, hermaphrodite
Durée de vie maximale relevée
Profondeur habituelle de 1 à 200 m
Sédentaire oui
Pélagique juvéniles
État de la ressource évaluée incertaine car disséminée
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
3 cm


RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Habitat et habitudes alimentaires :

- cette bucarde réside sur les gravières ou sur des sables grossiers, voire des vases grossières, souvent mélangée aux coques.
- elle filtre des sédiments et de l’eau de mer et retient des zooplanctons.


Particularités :

- ses côtes rayonnantes très fines
- la couleur rose de l’intérieur de sa coquille !
- la force de son pied qui lui sert pour s’enfouir rapidement.


Gastronomie :

- la bucarde est assez coriace, mais développe des saveurs soutenues à la cuisson
- elle est souvent ouverte en casserole, puis légèrement cuite 3 à 5 minutes, puis refroidie, découpée en lamelles ou en petits morceaux et servie en salade vinaigrée (notamment au Royaume-Uni).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP