23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques
Accueil > Les espèces > C’est le moment d’acheter ou de manger ... > C’EST LE MOMENT D’ACHETER OU DE MANGER :

C’EST LE MOMENT D’ACHETER OU DE MANGER :

Juin et Juillet 2018

Dernière mise à jour le jeudi 14 juin 2018

Pour coller au plus près de la réalité, nous vous donnerons désormais dans la mesure du possible les régions de pêche concernées.
En effet sur la Mer du Nord, sur la Manche, sur l’Atlantique, et sur la MéditerranéeLe Golfe de Gascogne, ou en Outre-mer, les périodes de pêche et les périodes de frai, sont différentes et entrainent des présences d’espèces ou d’absence sur les étals.
B= Bretagne N= Normandie M= Méditerranée MNE=Mer du Nord et Manche Est
GG= Golfe de Gascogne OM= outremer
De plus en fonction de votre secteur géographique d’achat, il est évident que les apports sont également différents !


Poissons
Anchois :
Beau petit poisson vif en couleurs, et excellent à manger, frit ou cru :, curieusement on le connaît mieux en boîte (où il peut être très bon aussi) que frais.(prix très légers)
Bar commun : B GG
Prix raisonnable cette année, en croque de sel, à la cheminée, à la vapeur aux algues, c’est un poisson qui supporte bien les recettes, s’il n’est pas trop cuit !
Barbue : Un poisson délicieux, souvent servi aux fêtes familiale, car assez cher (22€/kg/mai/2018)
Baudroie/Lotte :
Cette année la Lotte est bien présente mais elle est chère, c’est désolant car c’est excellent poisson, très estimé et pouvant être préparée de multiple façons.
Cabillaud/morue fraîche :
Les Portugais disent qu’ils ont une recette par jour durant un an, c’est bien vrai que la morue fraîche ou cabillaud est un bon poisson. (pas trop cher)
cardine : B et GG Un très bon poisson, qui ne doit pas être noyé sous la sauce.
Congre : B Pour les amateurs, au court-bouillon, apporte du goût à la soupe de poisson.
Dorades griset : B M Un poisson pas trop cher au four ou au barbecue, il passe très bien l’été
Daurade royale : B Au four ou même à la vapeur avec un beurre fondu ou une petite sauce un peu relevée.
Eglefin : B en soupe, au gratin, et même au barbecue avec pas mal d’herbes aromatiques.
Lançon/équille N B En friture, ou même au barbecue (pensez à ajouter quelques pommes de terre sous la cendre ou dans un aluminium,ou dans la glaise ! un repas convivial
Lieu jaune B un poisson excellent, à la vapeur 9 à 10 minutes maximum, avec un beurre fondu citronné, un délice.
Limande N et B Normandie juin seulement
Un bon poisson, il rappelle la sole, mais son goût est plus fin et sa chair moins ferme.
maquereau N et B
Un poisson à cuisiner de toutes les manières suivant sa grosseur, mais il ne supporte pas de vieillir loin de la mer ;-) à la poêle, au vin blanc, en rillettes, au four, en matelote mais toujours des cuissons courtes.
Merlan B
Un poisson fin, ferme, délicat en saveur et pas cher, il doit être mangé très Frais.
Merlu/Colin B
Un poisson méconnu, et si bon pourtant, mais souvent assez cher(14€/kg)
à la poêle à feu moyen pas plus de 4 minutes par côté. à la vapeur 5 minutes d’un côté 4 de l’autre.
Rouget Barbet B N
à la poêle au beurre s’il est petit ou moyen, à la vapeur s’il est gros, 5 minutes par côté. Mais il reste cher (de 16 à 25 € suivant provenance et lieu géographique)
Sardine B GG
Un délicieux poisson pas cher du tout, frit à la poêle ou au barbecue mais pas plus de 9 minutes en tout ! on la mange avec les mains
Seiche B Ce céphalopode fait la joie de beaucoup d’amateurs et laisse d’autres indifférents,
suivant les secteurs il est cher, voire très cher et dans d’autres il est très bon marché, mais depuis des lustres il est en surpêche. Le blanc de seiche et les tentacules sont mangés frits, ou en sauce armoricaine par exemple, ou à la plancha, ou au riz, en ragoût etc
St Pierre N et B Pour moi le meilleur poisson de mer, un goût délicieux, une chair dont la tenue étonne et ravi le palais, à la vapeur pas plus de neuf minutes (5 minutes premier côté, 4 le second) une sauce légère sauce poisson à chair blanche
Sole N et B
La sole est un poisson de choix, goût, texture de la chair, fermeté, mais il reste très cher, la demande étant forte et les quotas serrés en pêche durable.
Tacaud B
Un poisson mis de côté, mangé frais il est vraiment délicieux, à la poêle, à la vapeur, c’est un poisson bon marché (6€/kp) essayez-le !
Thon blanc B
Le thon blanc est un très bon poisson agrémenté de légume, ou même mariné et cuit en brochettes cela peut vous donner....des idées de recommencer avec vos amis, pour un repas convivial.
Turbot
Un poisson de choix, malheureusement le plus cher, le plus souvent, compter de 24 à 30 €/kg.
à la vapeur, ou au court-bouillon, le goût peut rappeler celui de la barbue en plus fort. On peut penser également à le cuire au four, mais attention trop cuit il perd son goût et la chair perd sa fermeté !
Vieille
Un bon poisson au goût fin, mais les arêtes en arrête plus d’un...cependant il faut l’essayer, son prix est généralement inférieur à 98 €/kg.

Coquillages
La plupart des coquillages sont en période de frai, donc de reproduction, c’est le moment ou nous devons éviter de manger ces derniers, et attendre leur période de consommation optimale !

Bulots N
Le Bulot est un plat bien Normand, il faut d’abord le dégorger dans de l’eau fraîche additionnée d’un peu de vinaigre, puis le cuire bulot cuisson
coques N juillet
Veiller à pêcher en zones sanitaires saines, cet excellent coquillage, se gâte vite, surtout par grandes chaleurs, faire ouvrir vivement les coques sur feu vif, les manger immédiatement avec du pain beurré : un délice !

Moules N
En 2018 la saison devrait démarrer en juillet sur la moule de Bouchot du Mont saint-Michel AOC,
cette moule délicieuse sera attendue, et c’est bien la meilleur.

Crustacés

Araignées mâles et femelles B
Selon moi la meilleur façon de les manger est de les cuire à l’eau bouillante salée (mâles 30gr/L femelles 3 gr/L
Crevettes grises N
Excellent crustacé plein de goût pour moi cuit dans de l’eau salée recette ici :
Etrilles B et N
Le meilleur des crabes, finesse de goût, subtilités des arômes, texture inimitable de la chair. mais une surcuisson détruit tout. Cuisson :
Homards Européen B et N (laissez le homard américain ( Homarus americanus) aux Américains)
Un homard s’achète vivant, et se mange au goût de chacun, grillé barbecue, au four et grill, au court-bouillon, et surtout en cuisson courte, voirici

langoustine B
La langoustine est un crustacé absolument parfait, il n’a besoin que d’une cuisson courte et simple pour émerveiller vos palais.Voir ici :
Tourteaux N et B
Un crustacé bien connu, facile à cuire et à décortiquer, une cuisson trop longue détériore la chair et son goût. voir ici


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP