15 décembre : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendue14 décembre : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de bar13 décembre : Huîtres. Sous haute surveillance 12 décembre : Pêche électrique. Intermarché vent debout11 décembre : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel 10 décembre : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marin9 décembre : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-Jacques8 décembre : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"7 décembre : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc 6 décembre : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest5 décembre : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »4 décembre : 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique3 décembre : Rade de Brest. Où sont passés les pétoncles et les huîtres plates ?2 décembre : Spiruline : attention aux effets indésirables 30 novembre : Caraïbes. Des îles... de déchets 29 novembre : Cinq questions sur la pêche électrique, accusée d’appauvrir les pêcheurs français28 novembre : Tara : l’expédition se penche sur l’impact du guano de fientes d’oiseau sur le corail27 novembre : Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles26 novembre : Pays de Quimperlé : le député contre la pêche électrique 25 novembre : Non à la pêche électrique25 novembre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !
Accueil > Actualités de la mer > CAMPAGNE DANS L’OCÉAN INDIEN : Greenpeace dénonce le transbordement en (...)

CAMPAGNE DANS L’OCÉAN INDIEN : Greenpeace dénonce le transbordement en mer

Dernière mise à jour le mardi 7 mai 2013

Article paru
sur le site "Le Mauricien" - 04 Mai 2013
Visualiser l’article original


Les militants du mouvement international Greenpeace sont retournés à Maurice après la manifestation qu’ils ont tenue contre le senneur sud-coréen dans la rade le 21 avril dernier. À quelques jours de l’ouverture de la conférence de l’Indian Ocean Tuna Commission (OITC), ils veulent alerter sur des pratiques douteuses dans la zone. Ils attirent ainsi l’attention sur le transbordement en mer qui a permis au Premier, suspecté de pêche illégale, de se débarrasser de sa cargaison. Par ailleurs, Greenpeace dit avoir été témoin de pêche illégale par des palangriers sri-lankais dans l’aire marine protégée des Chagos.
L’Esperanza, bateau de Greenpeace en campagne dans l’océan Indien, est de retour à Port-Louis, après avoir surveillé de près les mouvements du senneur sud-coréen Premier. Celui-ci, accusé de pêche illégale, n’a pu débarquer sa cargaison à Maurice comme prévu, après que le mouvement international eut alerté l’opinion publique sur la question.
En revanche, le Premier a pu réaliser cette opération à 500 miles nautiques au nord de Maurice hier, grâce à un transbordement en mer. « Le Tuna Queen, reefer battant pavillon panaméen appartenant à la Wang Tat Corporation Private Limited, a pris la cargaison, en direction du marché asiatique », révèle François Chartier, Ocean Campaigner sur l’Esperanza.
Selon les renseignements glanés par Greenpeace dans la région, une telle pratique serait courante. Des capitaines de bateau ont laissé entendre qu’il y a chaque jour un bateau en attente de transbordement. Même si une telle pratique n’est pas illégale, selon les lois du pays, Greenpeace fait ressortir qu’elle laisse place au doute. « Dans de telles conditions, il est difficile de contrôler la pêche illégale et cela pose également un problème de traçabilité. »
Les militants de Greenpeace comptent évoquer la question avec le ministre de la Pêche Nicolas Von Mally. De son côté, Sari Tolvanen, qui assistera à la conférence de l’IOTC, compte demander aux États membres d’interdire le transbordement en mer.
Par ailleurs, au cours de la campagne dans l’océan Indien, Greenpeace dit avoir été témoin de cas de pêche illégale dans l’aire marine protégée des Chagos. « Nous avons surpris huit palagriers sri-lankais dans les eaux protégées des Chagos. Nous avons alerté les autorités britanniques et mauriciennes, mais à ce jour, il n’y a eu aucune retombée. »
Selon Oliver Knowles, ce n’est pas la première fois que de telles activités sont observées dans la zone protégée des Chagos. « Lors de notre récente campagne à bord du Rainbow Warrior, nous avons croisé plusieurs bateaux soupçonnés de pêche illégale, dont cinq venant du Sri Lanka. »

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP