18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de BrestDécembre 2017 : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »
Accueil > Actualités de la mer > Cap vers la nature. Le public invité à chausser les bottes

Cap vers la nature. Le public invité à chausser les bottes

Dernière mise à jour le lundi 7 octobre 2013

Article paru
sur le site "Le Télegramme" - 01 octobre 2013
Visualiser l’article original



Une pêche et une observation du plancton à Beg-Meil, puis une balade au contact de la rivière de Pont-l’Abbé. Les 12 et 19 octobre, Cap vers la nature sensibilise à la préservation des milieux littoraux.

« Ce matin, nous avons nettoyé les sèches nées depuis juillet. On pourrait peut-être en relâcher une pour la Fête de la science », émettent Simone Grass et Leïla Baron, à l’écloserie de l’Agrocampus Ouest de Beg-Meil. Pêche au plancton. Le 12 octobre, Cap vers la nature invite petits et grands à une pêche au plancton à la cale de Beg-Meil, puis à observer leurs captures au microscope dans les locaux de l’Agrocampus, avant de visiter l’écloserie du lieu. « Notre objectif, c’est de faire le lien entre les milieux scientifiques et le grand public en rendant les connaissances accessibles, en impliquant le plus possible les gens. C’est aussi d’expliquer pourquoi il est nécessaire de préserver les milieux naturels », soutient Simone Grass. Pourquoi faut-il prendre soin du plancton ? « Il est à la base de toutes les chaînes alimentaires des milieux aquatiques. Et le phytoplancton produit la moitié de l’oxygène sur Terre, est grand absorbeur de CO2. Or, il est fragile », résume l’animatrice de Cap vers la nature. Lors des ateliers ludiques et didactiques du 12 octobre, l’association éclairera aussi les visiteurs sur le projet « Phenomer », sorte d’observatoire citoyen du plancton. « Nous avons signé une convention de trois ans avec Ifremer pour en accompagner le projet pédagogique auprès d’élèves des îles du Ponant. Ca démarre à Sein, Ouessant, Molène et Batz. On fera par exemple des prélèvements réguliers qu’on transmettra, comme les usagers de la mer peuvent le faire, à Ifremer », décrit Simone Grass. Le 12, l’association présentera, en complément, son exposition « Tous ensemble changeons de climat », qui circule dans les lycées bretons. Elle met en évidence les démarches citoyennes qui contribuent à réduire l’impact du changement climatique sur le plancton et les océans. Balade littorale. Changement de décor samedi 19 octobre. Cap vers la nature et une kyrielle de partenaires locaux invitent un public familial à une balade littorale sur la rivière de Pont-l’Abbé. « Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de gestion intégrée de la mer et du littoral, initié par le Pôle Mer et soutenu par la Région Bretagne », situe Simone Grass. « Avec le réseau régional d’éducation à l’environnement, nous invitons les usagers à partager leurs savoirs, de façon apaisée en dépit des difficultés, afin de conjuguer leurs pratiques professionnelles ou de loisirs dans le respect des milieux naturels », poursuit-elle.
Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP