25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > "Carnot PME", 17 millions d’euros pour faire monter les petites (...)

"Carnot PME", 17 millions d’euros pour faire monter les petites entreprises

Dernière mise à jour le mercredi 29 février 2012

Article paru sur le site "Industrie et Technologies" - Mardi 28 Février 2012
Visualiser l’article original



"Carnot PME", 17 millions d’euros pour faire monter les petites entreprises

par Charles Foucault

En mai 2011, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche avait lancé un appel à projet afin d’améliorer la relation entre les Instituts Carnot et les PME. Trois projets ont été retenus, ils recevront 17 millions d’euros sur 5 ans, dans le cadre du programme Investissements d’avenir.

L’énergie, les mid tech et les éco-procédés ont gagné le gros lot. Les PME de ces trois secteurs pourront compter sur les 99,7 millions d’euros non consommables reçus par les Instituts Carnot pour les aider à améliorer leur compétitivité. "Non consommables" signifie que seuls les produits financiers générés par ces fonds seront versés aux bénéficiaires finaux, soit 3,4 millions d’euros par an pendant 5 ans, soit un total de 17 millions d’euros. Cette somme sera répartie sur les trois projets retenus par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche suite à l’appel d’offre Carnot PME du programme Investissements d’avenir :

- Le projet AVENEPME (Avenir Energies PME) recevra 8 millions d’euros. Il vise à accroître la compétitivité des entreprises travaillant sur les énergies d’avenir et est porté par les Instituts Carnot Energies du futur et M.I.N.E.S. ;

- Le projet CaPME’UP recevra 6 millions d’euros. Porté par les Instituts Carnot Cetim, IFP-Moteurs et CEA List, il propose à des P.M.E. de niveau technologique intermédiaire (mid tech) de les aider à se porter à des niveaux technologiques plus élevés ;

- Le projet Captiven recevra 3 millions d’euros. Il a pour ambition de soutenir le développement de PME ayant une activité dans le domaine de la métrologie et des éco-procédés des eaux et des sols. Les Instituts Carnot Cemagref, BRGM et Ifremer-Edrome l’ont pris en charge.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP