21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"
Accueil > Actualités de la mer > Cartographier les micro-déchets en Méditerranée

Cartographier les micro-déchets en Méditerranée

Dernière mise à jour le samedi 30 juin 2012

Article paru sur le site "Figaro Nautisme" - lundi 28 Juin 2012
Visualiser l’article original



Cartographier les micro-déchets en Méditerranée

Les quelque 290 milliards de micro-déchets flottants en Méditerranée vont faire l’objet, à partir de cet été, d’une attention particulière.

Comparées aux "soupes de plastiques" dans l’Atlantique et le Pacifique, celle de la "grande bleue" présenterait une concentration moyenne supérieure par km2 selon les extrapolations scientifiques des deux premières missions « Méditerranée en danger » (MED) en 2010 et 2011.

Le 28 juillet, la nouvelle campagne entamera ses relevées en mer pour "constituer une carte exhaustive du micro-plastique flottant en Méditerranée à l’horizon 2014", selon Bruno Dumontet, le chef de l’expédition.

Pour mener à bien le projet, un appel à participation a été lancé. "En trois jours on était complet", se réjouit M. Dumontet. Des étudiants, des ingénieurs, des commerciaux, des scientifiques et même un agriculteur à la retraite de 85 ans qui adore faire les quarts de nuit ont répondu présent.

Pour chacune des trois campagnes d’une semaine (fin juillet et première quinzaine d’août) sur un voilier de 17 mètres, les organisateurs choisissent 5 éco-volontaires, qui versent chacun 750 euros de participation.

Sous la coordination de l’Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer, dans le sud-est de la France, les chercheurs, secondés par les éco-volontaires, procèderont à des prélèvements selon un quadrillage précis en Mer Liguro-provençale.

"On aura alors le nombre de particules relevées dans chaque carré à un moment T et avec les analyses satellites définissant les courants de surface on pourra faire des études sur la manière dont se distribue tout ce plastique et l’évolution que cela peut donner dans le temps", souligne M. Dumontet.

Une carte précise devrait aider "les collectivités locales sur la gestion des déchets", note le chercheur.
Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP