18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche
Accueil > Actualités de la mer > Casiers-filets. La bonne pêche des Affaires maritimes

Casiers-filets. La bonne pêche des Affaires maritimes

Dernière mise à jour le lundi 30 mai 2016


L’endroit est tenu secret, au port de commerce. Les Affaires maritimes y entreposent les casiers et filets ayant fait l’objet d’une saisie en mer. Les engins de pêche mal ou pas identifiés et le matériel non conforme ou dépassant le nombre autorisé sont voués à la destruction.

Véritable trésor endormi, l’endroit est clôturé et fermé à double tour. L’administration y conserve les engins de pêche non réglementaires. Nombreux sont les pêcheurs plaisanciers qui ne retrouvent plus leur casier ou filet préféré en mer. Victimes de vols entre eux, ils font en réalité, le plus souvent, les frais de l’administration qui retire régulièrement en mer le matériel inapproprié.
Deux à trois sorties par semaine

La plupart du temps, ces engins de pêche ne font l’objet d’aucune identification permettant de remonter jusqu’au propriétaire. Parfois les bouées reprennent des immatriculations factices ou volontairement truquées pour tenter d’échapper aux procès-verbaux et procédures qui peuvent coûter jusqu’à 1.500 € d’amende. Souvent, on « oublie » de rafraîchir l’immatriculation qui a tendance à s’effacer avec le temps.

Au cours de ses patrouilles en mer, l’Unité littorale des Affaires maritimes de Brest (Ulam) contrôle deux à trois secteurs par semaine sur leur zone de compétence. Un immense terrain de pêche qui s’étend des Tas de Pois, en presqu’île de Crozon, à la rade de Brest, et jusqu’à Locquirec, en bordure des Côtes-d’Armor.

S’ils ne sont que six pour couvrir ce large et complexe territoire littoral, ils peuvent compter sur le concours des gendarmes maritimes et de leurs collègues de la brigade nautique.
Pas de zone blanche

Mais dans quel secteur orienter les contrôles ? « Nous essayons de couvrir le plus régulièrement l’ensemble de la zone, pour rappeler aux usagers qu’il n’y a pas d’endroit où l’on peut pêcher n’importe comment », résume le chef de l’unité brestoise des Affaires maritimes, Frédéric Le Meil.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP