22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Cette éolienne en forme d’arbre compte s’enraciner en ville

Cette éolienne en forme d’arbre compte s’enraciner en ville

Dernière mise à jour le jeudi 4 février 2016

Article paru
sur le site "Le Figaro" - 03Janvier 2016
Visualiser l’article original


Baptisée l’Arbre à vent, cette élégante éolienne urbaine de conception française commence sa carrière commerciale. Séduisant mais cher en attendant un modèle en forme de buisson destiné aux particuliers.

Un tour de force ! Cette éolienne parvient à faire taire trois des principales critiques qui sont formulées à l’égard de ce mode de production d’électricité : sa laideur, son bruit et le danger que représente la rotation des pales. Cet « Arbre à vent » est la première création de la société française NewWind, lancée en 2011 par Jérôme Michaud-Larivière. Pas moins de trois ans et demi de recherche & développement ont été nécessaires pour mettre au point l’appareil. Un projet qui a séduit Arnaud Montebourg, entré au capital de la société et devenu président du conseil de surveillance.

S’appuyant sur le biomimétisme, l’inventeur a voulu créer une structure qui s’anime au moindre souffle de vent, comme les feuilles d’un arbre dès qu’elles sont caressées par la brise. D’où l’idée des Aeroleafs, ces « feuilles » qui sont en fait de mini-éoliennes verticales. C’est ensuite le designer suisse Claudio Colucci qui s’est chargé de faire de cette éolienne un bel objet équipé d’une soixante de « feuilles » chargées de produire de l’électricité.

.../...

Lire l’article complet ...]


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP