Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Chalutiers industriels. Vent de colère en Normandie

Chalutiers industriels. Vent de colère en Normandie

Dernière mise à jour le samedi 2 novembre 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 31 Octobre 2019
Visualiser l’article original


La présence de deux chalutiers industriels au large des côtes normandes soulève colère et incompréhension chez les pêcheurs normands qui dénoncent une concurrence déloyale.

C’est peut-être un avant-goût de la future pêche post-Brexit. Après un passage remarqué en mer du Nord, deux chalutiers géants, battant pavillons lituanien et allemand, ont fait leur apparition au large des côtes normandes, soulevant colère et incompréhension sur les quais. Leur présence est vécue « comme un affront » par les pêcheurs normands, mais aussi par les ONG environnementales, qui les accusent de vider les fonds marins avec des moyens surdimensionnés. Pourtant, et c’est là tout le paradoxe de l’Europe bleue, ces navires sont dans leur droit, au sens strict de la Politique commune des pêches (PCP).

Le ministre interpellé

Un paradoxe qui a conduit Hervé Morin, président du conseil régional de Normandie, à interpeller le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume. « Bien qu’ils soient dans leur droit, le Margiris et le Annie Hilina (…) peuvent collecter en une journée 250 tonnes de poissons, soit l’équivalent du total annuel de cinq bateaux normands », s’alarme Hervé Morin.

La présence de ces navires industriels est ressentie par les pêcheurs normands « comme un affront », assure l’élu qui poursuit : « Si leur présence ne peut être interdite, je vous demande d’intervenir pour faire revoir la Politique commune des pêches afin de mettre en place des règles strictes permettant une cohabitation raisonnable avec la pêche artisanale »..

Des chalutiers géants

Avec ses 140 m de long, le Margiris, battant pavillon lituanien, est le deuxième plus gros chalutier du monde. Il est exploité par le groupe Parlevliet Van Der Plas BV, basé aux Pays-Bas. Quant au Annie Hillina, il mesure 86 m de long, bat pavillon allemand et appartient au même groupe néerlandais.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP