20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Channel Mor : s’allier pour structurer la filière EMR dans l’Espace (...)

Channel Mor : s’allier pour structurer la filière EMR dans l’Espace Manche

Dernière mise à jour le samedi 28 décembre 2013

Article paru
sur le site "Portail de l’innovation Bretagne" - Décembre 2013
Visualiser l’article original


Potentiel énergétique naturel d’exception, dynamique industrielle reconnue et capacités de recherche et d’ingénierie (1), la Bretagne réunit certes les meilleures conditions pour développer les énergies marines renouvelables mais elle ne pourra pas travailler seule sur cette thématique tant les enjeux sont colossaux.

Pour structurer une véritable filière, composée de tous les maillons de la chaîne de valeur, les stratégies d’alliance avec d’autres régions européennes s’avèrent le meilleur moyen d’augmenter la force de frappe et d’être visible à l’échelle internationale. C’est dans ce contexte, et en s’associant à 12 partenaires issus de 4 autres régions (2) trans-Manche, que la Bretagne a répondu à l’appel à projets Interreg Manche.

Le projet de cluster, dont le leadership a été confié à la Bretagne (3), a été retenu par la Commission européenne le 23 novembre dernier. D’une durée d’un an, et démarrant dès 2014, le projet, financé à 100 % par l’Europe, servira d’étude de faisabilité dans le développement de la filière.Les résultats constitueront alors une aide à la décision pour les politiques et les entreprises de poursuivre ou pas la démarche de structuration européenne.

Le projet prévoit deux axes : l’un autour de la collecte de données dans chaque région (offre de compétences académiques et industrielles, offre de formation, ingénierie financière, réglementation…) et l’identification de coopérations ; l’autre autour de la valorisation des compétences de ce cluster (identité commune, participation à des événements internationaux…).

Les entreprises bretonnes intéressées peuvent d’ores et déjà faire remonter aux partenaires impliqués (3) leurs besoins (formation, conseil technologique, juridique, financier). Ce projet pourrait bien leur ouvrir des possibilités de coopération, notamment dans le montage de réponses communes à des appels d’offres européen

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP