18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre
Accueil > Actualités de la mer > Comment rendre les huîtres immortelles ?

Comment rendre les huîtres immortelles ?

Dernière mise à jour le vendredi 19 avril 2013

Article paru
sur le site "Figaro-Nautisme" -
17 Avril 2013
Visualiser l’article original


Avec le retour du printemps et le réchauffement des eaux de mer, une nouvelle hécatombe se prépare parmi les huîtres creuses qui enregistrent un taux de mortalité massif depuis 2008. L’Ifremer a mené l’enquête pour tenter de trouver des parades.

Habituellement, le taux de mortalité parmi les naissains d’huîtres – les jeunes qui viennent d’éclore – tournait autour de 5 %. A partir de 2008, ce chiffre s’élève brusquement à 63 % dans les bassins ostréicoles français. Ce phénomène est dû à un agent infectieux, une variante du virus OsHV. Le réseau de pathologie des mollusques de l’Ifremer a donc renforcé sa surveillance et s’est aperçu que d’autres pays étaient touchés, en particulier l’Irlande, le Royaume-Uni mais aussi la Nouvelle Zélande. D’où l’hypothèse d’un changement global mondial, poussant à l’émergence de formes particulières de virus dans différents lieux géographiques. La contamination des naissains intervient au printemps, lorsque la température de l’eau atteint 16 °C. En 2012, la situation s’est aggravée, les huîtres adultes, commercialisables, étant touchées à leur tour. L’agent infectieux identifié par les scientifiques est une bactérie appelée vibrio aestuarianus.

Des huîtres résistantes à la maladie

Pour l’Ifremer, tout l’enjeu consiste à trouver des parades pour contrer ces agents infectieux. Il existe peu d’outils pour lutter contre la maladie, pas de vaccin, car les huîtres sont dépourvues de mémoire immunitaire, ni de traitement, car elles vivent en milieu ouvert. Mais dès les années 2000, l’Ifremer avait repéré des huîtres plus résistantes à la maladie et a donc décidé d’utiliser leur diversité génétique. Les chercheurs ont ainsi sélectionné des familles à « survie améliorée » qui transmettent leur capacité de résistance. Dès 2010, un plan de sauvegarde a permis de mettre ces huîtres à la disposition des écloseries. Renouvelé en 2011 et 2012, il a donné des résultats satisfaisants : « L’amélioration de la survie a été de 10 % la première année, de 30 % la seconde et nous espérons atteindre 40 à 50 % la troisième », estime-t-on à l’Ifremer. La filière ostréicole a ainsi réussi à gérer la crise même si les huîtres produites ces dernières années ont été moins nombreuses et donc plus chères._ Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP