23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux
Accueil > Actualités de la mer > Conserves de poisson. Un produit anti-crise

Conserves de poisson. Un produit anti-crise

Dernière mise à jour le mercredi 2 juillet 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 01 Juillet 2014
Visualiser l’article original



Thon, maquereau, sardine : les conserves de poisson séduisent le consommateur. De la pêche jusqu’au produit fini, les conserveurs français s’engagent et signent une charte « de bonnes pratiques ». Une première.
Qui n’a pas dans son placard des petites boîtes de sardines ou de thon ? Neuf ménages sur dix achètent des conserves de poisson, selon la Fiac (Fédération des Industries d’Aliments Conservés). De 2009 à 2013, les ventes ont augmenté de 5 %. 120.770 tonnes de conserves de poisson ont été achetées en 2013, à un prix moyen de 8,70 euros le kilo, ce qui fait de ces conserves les protéines les moins chères du marché. C’est un produit anti-crise, qui permet de manger du poisson à un prix abordable. « La majorité des produits contenus dans les conserves sont peu transformés », souligne Jean François Hug, président de la Fiac (et P-DG du groupe Chancerelle, basé à Douarnenez, 29). Le secteur emploie directement 2.500 personnes, 10.000 pour la filière si l’on prend en compte les emplois à la pêche, l’emballage. On compte 16 sites de production, quasiment tous implantés en Bretagne. Au hit-parade des poissons les plus achetés, le thon arrive en tête (+ de 70.000 tonnes), suivi par le maquereau (près de 20.000 tonnes). La sardine (15.000 tonnes) séduit des fidèles - certains sont même « accros » aux crus millésimés - mais semble attirer une clientèle plus âgée que celle des autres conserves de poisson.

Une charte de bonnes pratiques

L’histoire de la sardine en boîte a démarré il y a deux siècles à Nantes. « C’est une industrie de tradition, mais aussi d’innovation », explique Jean-François Hug. L’innovation porte sur les recettes, sur l’emballage, l’ouverture facile. Pour la première fois, 14 conserveurs français ont innové aussi en élaborant une charte de « bonnes pratiques », une réponse aux attentes des consommateurs, explique Jean-François Hug. Capitaine Cook, Saupiquet, Paul Paulet (marque Petit Navire), Chancerelle (marque Connétable), la Belle-Iloise, Gonidec, Jean-François Furic notamment ont signé cette charte. Ils s’engagent à préserver la ressource

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP