24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Coques marinières

Coques marinières

sur une idée d’André et Sophie Rozen, modifiée par mes soins.

Dernière mise à jour le dimanche 9 septembre 2018

La meilleure période pour manger les coques semble être de fin septembre à fin février.
Cette recette change un peu de l’ordinaire.
Si vous constatez que les coques sont toutes ouvertes avant les 7 minutes, n’hésitez pas à couper la cuisson ; une coque trop cuite perd beaucoup de sa texture mais une coque pas assez cuite est très indigeste.



Ingrédients pour 4 personnes :

- 1,5 kg de coques,
- 2 gousses d’ail,
- 3 échalotes roses,
- 2 branches de persil,
- 15 cl de vin blanc sec (Auxerrois par exemple),
- 1,5 g de piment d’Espelette

Préparer les coques à la cuisson :

Mettre l’ensemble des coques dans une bassine d’eau fraîche, les brasser tous les quarts d’heure pendant au moins deux heures.
Si l’on habite près de la mer, les laisser tremper 24 h dans de l’eau de mer.

Mode de préparation :

- détacher les bouquets de persil des tiges, et les hacher assez grossièrement,
- éplucher et écraser les gousses d’ail,
- éplucher et couper les échalotes en fines rondelles,
- dans une cocotte d’un diamètre en rapport avec le volume des coques, déposer les coques, sans eau et sur feu vif,
- ajouter le vin blanc, l’ail, les échalotes, le persil et le piment d’Espelette,
- remuer vivement une ou deux minutes et couvrez,
- mettre sur feu doux et laisser cuire 6 à 7 minutes.

- Servir bien chaud

Quel accompagnement ?

A mon humble avis des tranches de pain beurrées suffisent amplement. ou même rien du tout :-)

Quelle Boisson ?

- le reste de la bouteille d’Auxerrois me semble très bien,
- du cidre bouché brut,
- de l’eau plate ou gazeuse.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Notes et commentaires :

Une fois les coques dégorgées, cette recette est rapide (environ 15 minutes), simple et peu onéreuse (environ 2€50 par convive).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP