Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Coquillages. Interdiction de les pêcher

Coquillages. Interdiction de les pêcher

Dernière mise à jour le lundi 5 février 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 03 Février 2018
Visualiser l’article original


À la suite des analyses sur des huîtres issues du sud de la baie, une contamination par norovirus a été détectée, pouvant entraîner des effets sur la santé humaine (troubles gastro-entériques notamment. Le Préfet des Côtes-d’Armor a pris un arrêté ce vendredi. « La pêche, le ramassage, le transfert de coquillages de taille marchande, l’expédition, la commercialisation et la mise à la consommation humaine de tous les coquillages en provenance des concessions ostréicoles de la zone de production 22-04-11, baie de Paimpol sud et a demandé le rappel des coquillages issus de cette zone de production et mis à la commercialisation depuis le 16 janvier. La pêche à pied de loisir est également interdite pour tous les coquillages de cette zone. Il est rappelé qu’elle est également interdite de manière permanente par arrêté préfectoral du 22 septembre 2016 dans les zones adjacentes « Anse de Beauport » et « Baie de Poulafret ». La levée du présent arrêté préfectoral sera conditionnée à un retour à des conditions favorables en termes de santé publique.

Réactions
L’association Eau et Rivières de Bretagne, dans un communiqué, souligne « qu’il est difficile de ne pas faire de lien direct entre l’état du réseau de collecte et de traitement des eaux usées, et donc une présence de matières fécales dans le milieu, et la découverte de norovirus dans les coquillages. Un bilan, non exhaustif, réalisé dans le cadre du Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) Argoat-Trégor-Goëlo, fait état de 312 surverses d’eau usée vers le milieu naturel pour l’année 2016. Pour notre association, il est plus que temps que ces défaillances cessent. Les systèmes de collecte et de traitement des eaux usées doivent être fonctionnels et de dimensions suffisantes pour accueillir et traiter les effluents sans porter atteinte au milieu naturel.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP