20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Coquillages. Interdiction de les pêcher

Coquillages. Interdiction de les pêcher

Dernière mise à jour le lundi 5 février 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 03 Février 2018
Visualiser l’article original


À la suite des analyses sur des huîtres issues du sud de la baie, une contamination par norovirus a été détectée, pouvant entraîner des effets sur la santé humaine (troubles gastro-entériques notamment. Le Préfet des Côtes-d’Armor a pris un arrêté ce vendredi. « La pêche, le ramassage, le transfert de coquillages de taille marchande, l’expédition, la commercialisation et la mise à la consommation humaine de tous les coquillages en provenance des concessions ostréicoles de la zone de production 22-04-11, baie de Paimpol sud et a demandé le rappel des coquillages issus de cette zone de production et mis à la commercialisation depuis le 16 janvier. La pêche à pied de loisir est également interdite pour tous les coquillages de cette zone. Il est rappelé qu’elle est également interdite de manière permanente par arrêté préfectoral du 22 septembre 2016 dans les zones adjacentes « Anse de Beauport » et « Baie de Poulafret ». La levée du présent arrêté préfectoral sera conditionnée à un retour à des conditions favorables en termes de santé publique.

Réactions
L’association Eau et Rivières de Bretagne, dans un communiqué, souligne « qu’il est difficile de ne pas faire de lien direct entre l’état du réseau de collecte et de traitement des eaux usées, et donc une présence de matières fécales dans le milieu, et la découverte de norovirus dans les coquillages. Un bilan, non exhaustif, réalisé dans le cadre du Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) Argoat-Trégor-Goëlo, fait état de 312 surverses d’eau usée vers le milieu naturel pour l’année 2016. Pour notre association, il est plus que temps que ces défaillances cessent. Les systèmes de collecte et de traitement des eaux usées doivent être fonctionnels et de dimensions suffisantes pour accueillir et traiter les effluents sans porter atteinte au milieu naturel.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP