25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Serpule (ver)

Serpule (ver)

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013



On trouve ces petits tunnels bizarres sur certains coquillages ou sur des cailloux et plus rarement sur des algues ou des débris d’algues.

- ceux que j’ai rencontrés le plus souvent sont les filograna implexa, les pomatostegus polutrema et les Pomatoceros lamarcki.

Mais désormais on considère que les spirorbes ne seraient qu’un sous-ordre des serpules.

Pomatoceros lamarcki

Ce qui me semble le plus curieux, c’est que ces petits animaux se multiplient de plus en plus, car on les trouve sur les bigorneaux (comme ci-dessus), sur les araignées ou sur les tourteaux, et en grand nombre sur les huitres creuses, je ne saurais pas par contre vous dire à quoi cela est dû !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP