http://www.letelegramme.fr/ ]" - 28 octobre 2014 Visualiser l’article original La saison de la (...)" />

20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Coquille saint-jacques. La pêche reste suspendue en rade de Brest

Coquille saint-jacques. La pêche reste suspendue en rade de Brest

Dernière mise à jour le samedi 15 novembre 2014

Article paru
sur le site "[-Le Télégramme>http://www.letelegramme.fr/
]" - 28 octobre 2014
Visualiser l’article original



La saison de la coquille saint-jacques en rade de Brest marchera sur deux de ses trois pistons : la praire et le pétoncle noir. Le troisième et le plus important de la récolte hivernale, la coquille saint-jacques, semble bien compromis, cette année, à cause d’un taux record de toxine amnésiante (ASP).
Sur les 50 bateaux qui ont obtenu cette année leur licence (53 l’année dernière) moins de la moitié a commencé à draguer le fond de la rade. Entre 15 et 20 bateaux ont ainsi démarré la saison autour de la praire et du pétoncle noir, non concernés par la concentration de toxine issue du phytoplancton qui touche la coquille saint-jacques.
Les autres profitent de la très belle arrière-saison pour continuer la ligne, le filet ou le goémon. Le beau temps retarde l’arrivée des petits bateaux en rade. Assistera-t-on cet hiver à un rush sur la praire et le pétoncle noir ? Les armements vont chercher à rentabiliser les 3.000 € de licence encore déboursés cette année, même si certains ont déjà remis des dossiers de compensation aux instances officielles.
Une année sans Peu de chance, donc, de titiller la coquille de la rade, cette année, en raison d’un taux de toxine (440 milligrammes par kilo de chair) bien au-delà des 250 qui autoriserait la récolte avec décorticage.
Le taux, qui était bien plus important au printemps (plus de deux fois la mesure d’aujourd’hui), redescend tout doucement. Du coup, les seuils de 250 et a fortiori des 20 mg qui permettent la commercialisation de la coquille entière fraîche, paraissent très éloignés.
Mise à part la dernière semaine de pêche (en mars), la saison précédente avait été épargnée par le phénomène.
Tous les gisements du sud du département étaient touchés par la toxine amnésiante (l’ASP), sauf la rade, épargnée avec les gisements au large et la baie de Morlaix. Elle restera chère

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP