15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Coquilles St-Jacques - Amuse-bouche

Coquilles St-Jacques - Amuse-bouche

Dernière mise à jour le dimanche 26 août 2018


Amuse-bouche aux coquilles St-Jacques

Ingrédients pour 30 bouchées (moule Flexipan - 30 mini tartelettes) :

- 2 pâtes feuilletées au beurre,
- 8 noix de coquilles St-Jacques ou 30 noix de pétoncles blancs,
- 60 g de beurre à coquillages,
- un peu d’eau pour coller les bords des bouchées,
- un jaune d’oeuf mélangé avec un peu d’eau.


Matériel nécessaire :

- un moule Flexipan (ou autre marque) de 30 mini-tartelettes,
- un découpoir rond de 5 cm.


Mode de préparation :

- préchauffez votre four à 180°.

- étalez la 1ère pâte et piquez-la à la fourchette pour éviter qu’elle ne gonfle de trop à la cuisson.
- découpez 30 ronds de pâte à l’aide du découpoir (attention, il faut les découper très proches les uns des autres, faute de quoi vous ne réussirez pas à en avoir 30 !)
- posez-les au fur et à mesure dans chaque empreinte et appuyez légèrement dessus pour bien les mettre en forme.

- posez une noix de pétoncle ou 1/4 de noix de St-Jacques sur chaque rond de pâte.
- ajoutez de chaque côté de la noix le beurre à coquillages nécessaire, mais sans excès (sinon, risque de coulage)

mini-tartelette + noix + beurre à coquillage

- étalez la 2ème pâte et piquez-la également.
- découpez à nouveau 30 ronds de pâte dont vous vous servez pour recouvrir les premiers déjà étalés.
- pour que vos disques de pâte adhèrent bien, humectez légèrement les bords avec un peu d’eau, puis pressez-les bien.
- badigeonnez au pinceau vos chapeaux de pâte avec un mélange "jaune d’oeuf + un peu d’eau".
- mettez votre moule garni dans le four et laissez cuire 25 minutes (ou jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées).

Les amuse-bouche cuisent

- bon appétit !


Remarque :

Si vous n’avez pas le temps de faire tout ceci à la dernière minute, il est tout à fait possible de les préparer à l’avance, de les cuire et de les congeler (sous vide si possible elles seront impeccables à la décongélation et à la présentation) :

- à la fin de la cuisson, sortez votre moule du four et laissez refroidir un peu.
- sortez vos bouchées et posez-les sur une plaque, à pâtisserie par exemple, recouverte de papier absorbant pour éponger le surplus de matière grasse.

Les amuse-bouche refroidissent sur une plaque recouverte de papier sulfurisé


- laissez-les bien refroidir.
- mettez le tout au congélateur.
- dès que les bouchées sont congelées, mettez-les dans un sac en plastique.

- au moment de l’apéritif, sortez vos bouchées, remettez-les encore congelées sur une plaque et réchauffez-les à 200° pendant 3 à 5 minutes.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP