23 avril : Sacs plastiques : le Parlement européen réduit de moitié leur utilisation d’ici 201722 avril : Comment la tectonique des plaques a-t-elle commencé sur Terre ?21 avril : NLes oiseaux de l’Antarctique menacés par la contamination au mercureouvel article19 avril : L’acidité de l’eau déboussole les poissons18 avril : L’Assemblée nationale vote l’interdiction du maïs transgénique17 avril : Les passionnés, des vigies de la nature15 avril : L’avion solaire qui veut faire le tour du monde sans kérosène14 avril : Sciences participatives : le Muséum national d’Histoire naturelle mise sur les Français12 avril : Coquille en baie de Saint-Brieuc : petite saison et lueur d’espoir 11 avril : Sable coquillier. Les Sénans défendent leur patrimoine 10 avril : De fortes mortalités sur les moules de Vendée et Charente-Maritime 9 avril : La notion de "nuisibles" en passe de disparaître du code de l’environnement8 avril : Biocarburants de 2e génération : un grand potentiel qui pose des défis7 avril : Les oiseaux de l’Antarctique menacés par la contamination au mercure5 avril : CNRS : un matériau à base de nacre dix fois plus tenace qu’une céramique4 avril : Pile à hydrogène au mètre3 avril : Le concours culinaire Olivier Roellinger , pour la préservation des ressources de la merNouvel article2 avril : le Giec alerte sur les risques, mais les Etats trainent des pieds1er avril : Antarctique/baleine : le Japon interdit de chasse31 mars : Pêche durable. Roellinger met les cuisiniers sur la voie 29 mars : Microplastiques en Méditerranée : une bombe écologique à retardement28 mars : Keroman Technologies. Le plein de projets 27 mars : L’Europe sanctionne trois pays pour pêche illégale25 mars : La pêche au merlu suspendue temporairement24 mars : Des centrales "omnivores" pour produire du bio-méthane à la demande22 mars : Pêcheurs. Le mouvement continue 21 mars : Ifremer. Là où vieillissent les composites 20 mars : La France interdit le maïs génétiquement modifié MON 81019 mars : Mer Politique Education Spered Ar Vro Pêche à pied. Trop de place à l’interprétation 18 mars : Causes de stress chez les abeilles : l’Efsa pointe les lacunes scientifiques16 mars : Lancement d’un site d’information scientifique pour le grand public : CNRSlejournal.fr15 mars : Il y a quelques millions d’années, la côte péruvienne était occupée par des paresseux marins11 mars : Wanted ! Ver plat, invasif et très nuisible
Accueil du site > Recettes > Par ordre alphabétique > Coquilles St-Jacques - Cuisiner les "barbes" des coquilles St-Jacques

Coquilles St-Jacques - Cuisiner les "barbes" des coquilles St-Jacques

Dernière mise à jour le dimanche 7 octobre 2012

Beaucoup de nos contemporains jettent les barbes des coquilles St-Jacques, aidés en cela par certains poissonniers qui décoquillent systématiquement les St-Jacques !
Personnellement je trouve que c’est gâcher ce que la nature met bien des années à élaborer.
Voyons comment faire autrement et profiter au mieux des saveurs contenues dans ces barbes.



Ces barbes peuvent être servies en accompagnement des noix de coquilles juste poêlées, ou même en sauce.

Ingrédients pour 8/10 barbes :

- barbes des coquilles St-Jacques que vous aurez mises de côté pour ce plat,
- échalote de Roscoff (1 belle ou 2 petites)
- 2 càc de persil frisé finement haché,
- 50 ml de gewurztraminer (Alsace),
- 20 g de beurre baratté salé,
- un rien de poivre ou de piment d’Espelette.


Mode de préparation :

30 minutes avant le service :
- n’oubliez pas de mettre vos assiettes à chauffer !

- hachez finement le persil frisé,
- hachez finement l’échalote,
- passez les barbes au mixer de manière à obtenir une sorte de bouillie.

Dans une poêle :
- faites frémir le beurre,
- faites-y revenir l’échalote hachée et laissez-la devenir translucide,
- ensuite ajoutez le persil haché,
- puis les barbes,
- puis le vin,
- puis le piment d’Espelette ou le poivre.

- mélangez bien le tout, et laissez compoter sur feu moyen durant 15 minutes,
- surveillez régulièrement et remuez jusqu’à disparition de tout liquide.
- enfin laissez dorer, voire caraméliser, un peu mais pas trop et stoppez la cuisson.

Au moment du service :
- Réchauffez très doucement et répartissez en petits tas avec une forme, à l’assiette ou en petits récipients unitaires, eux-même chauffés avant le service.

La cuisson révèle des arômes particulièrement subtils et la saveur en est délicieuse !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP