17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables
Accueil > Actualités de la mer > Cosmétique. La beauté made in Brest

Cosmétique. La beauté made in Brest

Dernière mise à jour le jeudi 25 juin 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 17 Juin 2015
Visualiser l’article original



Quiconque a déjà séjourné dans une thalasso a sans doute déjà testé leurs produits sans le savoir.
« On y est invisibles et pourtant on fournit plus de 80 % des centres en France », revendique Philippe Saint Léger, directeur commercial et membre du conseil de surveillance de Science et Mer, dont le site de production de 4.000 m² jouit d’une vue imprenable sur le pont de l’Iroise.
Au plus près de la matière première. Cette richesse, ce sont les algues de la mer d’Iroise, dont l’entreprise exploite un dixième des prélèvements annuels. « Elles sont séchées sur la dune au soleil et au vent, comme sous Louis XVI quand on en faisait des pates de verre pour réaliser les vitraux ».
Sauf qu’aujourd’hui, Science et mer exploite les actifs de leurs plus petites molécules et en tire crèmes, gels ou masques, vendus sur toute la planète, grâce à dix actifs et plus de 300 formules maison.
De la thalasso à la cosmétique Cette réussite est née de l’intuition d’une biochimiste, Christine Bodeau, persuadée dès 1986 de la richesse inexploitée des algues et de leur faculté unique à concentrer naturellement sels minéraux et oligo-éléments. Des vertus qui trouvent naturellement leur place dans les centres de thalassothérapie, alors ancrés dans une ambition médicinale : les cataplasmes d’algues permettent, par exemple, de participer à la reminéralisation articulaire de patients blessés.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP