23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?
Accueil > Les espèces > Elevées > Crustacés - Crevettes dites royales ou impériales, gambas

Crustacés - Crevettes dites royales ou impériales, gambas

Pénéïdés et litopenaeus

Dernière mise à jour le vendredi 14 octobre 2016

Comme beaucoup d’autres probablement, j’ai longtemps cru que la crevette vendue en France sous le nom de "gambas" était une crevette vivant ou élevée en Espagne.
Nous verrons plus bas qu’il n’en est rien mais que, par contre, ce genre de crevette a un bel avenir dans le monde entier.....


Gambas crues et cuites

Ce qui nous est vendu sous le nom générique de "gambas" est en fait une crevette d’élevage qui est le plus souvent une des nombreuses espèces de pénéidés qui se déclinent suivant les continents en :
- Penaeus chinensis en Chine,
- Litopenaeus vannamei au Brésil et en Equateur,
- Penaeus indicus et monodon en Inde,
- Penaeus japonicus au Japon, et également en France (Gironde)
- Penaeus Monodon également en Thaïlande, en Indonésie, au Vietnam
- Litopenaeus stylirostris et Marsupenaeus japonicus en France métropolitaine mais surtout outre-mer avec la Nouvelle-Calédonie.

Toutes ces productions représenteraient plus d’un million de tonnes par an dans le monde (en 2000) et doubleraient tous les 5 ans ! (source Ifremer)

On doit également ajouter à ces productions, l’aquaculture en eau douce, dont les chevrettes Macrobrachium rosengergii, également en développement dans les départements d’outre-mer français, grâce à la recherche appliquée exercée par Ifremer.
et même en métropole

Avant d’être élevées, les crevettes pénéidés ou assimilées existaient à l’état sauvage et, du reste, existent encore dans la plupart des mers du globe !
Mais du fait de la surpêche la ressource est souvent tombée plus bas que le taux de reproduction.
Néanmoins, par exemple en République de Guinée grâce aux réglementations drastiques destinées à préserver la ressource, on observe que les crevettes se redéploient rapidement, signe qu’une gestion bien conduite peut encore être un bon moyen de préserver les espèces !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP