20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé
Accueil > Les espèces > Elevées > Crustacés - Crevettes dites royales ou impériales, gambas

Crustacés - Crevettes dites royales ou impériales, gambas

Pénéïdés et litopenaeus

Dernière mise à jour le vendredi 14 octobre 2016

Comme beaucoup d’autres probablement, j’ai longtemps cru que la crevette vendue en France sous le nom de "gambas" était une crevette vivant ou élevée en Espagne.
Nous verrons plus bas qu’il n’en est rien mais que, par contre, ce genre de crevette a un bel avenir dans le monde entier.....


Gambas crues et cuites

Ce qui nous est vendu sous le nom générique de "gambas" est en fait une crevette d’élevage qui est le plus souvent une des nombreuses espèces de pénéidés qui se déclinent suivant les continents en :
- Penaeus chinensis en Chine,
- Litopenaeus vannamei au Brésil et en Equateur,
- Penaeus indicus et monodon en Inde,
- Penaeus japonicus au Japon, et également en France (Gironde)
- Penaeus Monodon également en Thaïlande, en Indonésie, au Vietnam
- Litopenaeus stylirostris et Marsupenaeus japonicus en France métropolitaine mais surtout outre-mer avec la Nouvelle-Calédonie.

Toutes ces productions représenteraient plus d’un million de tonnes par an dans le monde (en 2000) et doubleraient tous les 5 ans ! (source Ifremer)

On doit également ajouter à ces productions, l’aquaculture en eau douce, dont les chevrettes Macrobrachium rosengergii, également en développement dans les départements d’outre-mer français, grâce à la recherche appliquée exercée par Ifremer.
et même en métropole

Avant d’être élevées, les crevettes pénéidés ou assimilées existaient à l’état sauvage et, du reste, existent encore dans la plupart des mers du globe !
Mais du fait de la surpêche la ressource est souvent tombée plus bas que le taux de reproduction.
Néanmoins, par exemple en République de Guinée grâce aux réglementations drastiques destinées à préserver la ressource, on observe que les crevettes se redéploient rapidement, signe qu’une gestion bien conduite peut encore être un bon moyen de préserver les espèces !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP