16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi
Accueil > Actualités de la mer > Criée. Un outil économique et touristique

Criée. Un outil économique et touristique

Dernière mise à jour le mardi 31 mai 2016

Article paru
sur le site "Le Telegramme" - 28 Mai 2016
Visualiser l’article original


À quelques semaines de la saison touristique, la commune s’est doté d’un nouvel outil de séduction avec l’extension de la criée, mais également économique qui conforte sa quatrième place au classement national des halles à marées.
Avec sa terrasse belvédère de 210 m² en bois bénéficiant d’une vue imprenable sur le port de pêche, à l’image de ce qui se fait depuis des années au port du Guilvinec, la criée d’Erquy s’est dotée d’un outil susceptible d’accompagner son développement économique.
Inauguré, hier, en présence notamment d’Alain Cadec, président du conseil départemental, et de Pierre Lambert, préfet des Côtes-d’Armor, cet espace a été loué pour sa réussite architecturale et pour la mise en valeur qu’il procure au cap d’Erquy. De là, les touristes et visiteurs pourront apprécier le départ et l’arrivée des bateaux, et le déchargement de la pêche sur les quais du port.
À la terrasse s’ajoute également une salle de 250 m² qui aura une vocation pédagogique et touristique, qui pourra servir de lieu de conférence, de séminaire d’entreprise et d’exposition. La part belle sera faite aux projets de découverte et de sensibilisation du milieu marin et de ses métiers auprès des scolaires et du grand public.
Une extension indispensable pour le personnel de la criée

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP