16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe
Accueil > Actualités de la mer > Cuisine. Le combat d’un chef breton

Cuisine. Le combat d’un chef breton

Dernière mise à jour le lundi 4 mai 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 03 Mai 2015
Visualiser l’article original



Passionné par les épices, connu pour son goût du bio et du commerce équitable, Olivier Roellinger s’est lancé dans une nouvelle cause : une cuisine qui respecte la préservation de la ressource halieutique. Interview. Vous venez de présider, au lycée hôtelier de Dinard (35), le jury du concours « Olivier Roellinger - pour la préservation des ressources de la mer ». Quel sentiment vous laissent ces jeunes cuisiniers venus de toute la France ? Ils nous ont vraiment bluffés avec leurs plats et leur engagement environnemental. Ce sont de formidables ambassadeurs pétris d’écologie. La mer n’est pas un grand aquarium inépuisable dans lequel on se sert. À travers son métier, le cuisinier doit faire vivre ses convictions politiques. Je veux donner une dimension européenne à ce concours. Ainsi chaque pays pourra prendre ses responsabilités en relation avec la mer qui le baigne, la Grèce, l’Italie, l’Espagne et la France autour de la Méditerranée ; le Portugal, l’Espagne et la France pour l’Atlantique ; et de même pour la Manche et la Mer du Nord. Si les politiques n’arrivent pas à faire l’Europe, les cuisiniers montreront qu’ils peuvent la faire. En tant que vice-président des Relais & Châteaux, présents dans 60 pays, vous avez déjà enregistré une victoire... En 2009, à Biarritz, j’ai effectivement réussi à faire signer l’engagement à tous les cuisiniers des Relais et Châteaux, y compris les Japonais, de ne plus servir de thon rouge dans leurs établissements à partir du 1e r janvier 2010. Selon vous, durabilité ne rime pas avec noblesse du poisson. Mais qu’est-ce qu’un poisson noble ?

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP