24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers
Accueil > Actualités de la mer > Culture de micro-algues grâce à la méthanisation

Culture de micro-algues grâce à la méthanisation

Dernière mise à jour le vendredi 8 mars 2013

Article paru
sur le site "Maville" - Mars 2013
Visualiser l’article original


la production de spiruline, en partenariat avec une société de Vannes.
Jean-Marc Onno est exploitant agricole (polycultures et élevage de porcs) à Guernequay, à Moustoir-Remungol, près de Locminé. Il a été le premier en Morbihan et le deuxième en Bretagne à se lancer dans la méthanisation.

Son installation tourne depuis le printemps 2010. Elle produit du biogaz (par fermentation du lisier des porcs de l’élevage et quelques apports), de la chaleur et du digestat.

Récolte tous les jours

Le biogaz est transformé en électricité. La chaleur permettait jusqu’à présent de chauffer les porcheries, une champignonnière toute proche, la maison de l’exploitant et des logements à proximité.

Depuis quelques jours, elle chauffe aussi une serre où sont cultivées des micro-algues, des spirulines, utilisées comme compléments alimentaires.

Le concept est développé par la société Algae Green Value, de Vannes. Sous une serre de 65 m de long ont été construits deux bassins de 250 m2 chacun où sont cultivées les micro-algues. « Quand la concentration optimale d’algues est atteinte, on peut commencer les récoltes journalières », commente Georges Bonnin, directeur scientifique et technique.

Une pompe transmet les micro-algues vers un tamis muni de mailles d’une cinquantaine de microns. Il en sort une gelée qui est pressée en pâte, elle-même extrudée en filaments.

Ceux-ci sont mis à sécher sur des claies avant d’être ensachés sous vide. Évidemment, l’armoire de séchage utilise aussi la chaleur de la méthanisation.

Nutrition humaine et animale

« C’est une première en Bretagne », affirme Philippe Signes, le président d’Algae. Une ferme produit des micro-algues dans la Manche, mais le système est un peu différent. L’entreprise a investi à Guernequay dans le but d’établir un modèle de rendement : « Évaluer la taille du bassin, vérifier que la chaleur produite est suffisante. » Et persuader d’autres éleveurs.

La spiruline est bien connue pour ses qualités nutritives. Elle contient beaucoup de fer, 65% de protéines et des vitamines. « 10 g de ce produit équivaut à un steak de 50 g », dit Georges Bonnin.

Claude Lemercier
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP