23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer
Accueil > Actualités de la mer > Dans l’Atlantique, la première île 100 % énergies renouvelables

Dans l’Atlantique, la première île 100 % énergies renouvelables

Dernière mise à jour le vendredi 2 mai 2014

Article paru
sur le site "Le Monde Blog" - 24 avril 2014
Visualiser l’article original


Ce sera bientôt une première dans le champ des énergies renouvelables : l’île d’El Hierro, plus petite terre des Canaries espagnoles, est sur le point de satisfaire 100 % de ses besoins en électricité grâce à l’eau et au vent, rapporte le site ThinkProgress.org. L’ouverture en juin d’une nouvelle ferme de cinq éoliennes, qui fournira 11,5 mégawatts, viendra achever dans quelques mois sa transition et son indépendance énergétiques.

Située au large du Maroc, l’île de 10 000 habitants comptera donc désormais sur ses deux principales ressources : le vent et la mer. « Quand le vent ne souffle pas, l’hydroélectricité prend le relais », note ThinkProgress. Ainsi, quand le vent est au rendez-vous, une partie de l’électricité en surplus est utilisée pour pomper l’eau dans un premier réservoir situé près de la mer, et la propulser vers un second, situé dans le cratère d’un volcan à quelque 700 mètres d’altitude. Quand le vent retombe, l’eau de ce dernier réservoir est relâché vers le premier à travers des turbines pour générer de l’électricité. Un schéma novateur, qui permet de garantir une production stable, malgré les aléas climatiques et l’intermittence habituelle des énergies renouvelables.

Selon le site Phys.org, ce système va permettre à El Hierro de réduire ses émissions de CO2 de 18 700 tonnes par an, et de mettre un terme à sa consommation annuelle de 40 000 barils de pétrole – sa centrale au fioul restant à disposition seulement pour dépanner.

Et les ambitions écologiques de l’île ne s’arrêtent pas là, les autorités ayant prévu de reconvertir l’ensemble de ses 6 000 voitures à l’électricité. L’île aux montagnes verdoyantes et aux roches volcaniques, classée réserve de biosphère par l’Unesco, espère aussi attirer plus de visiteurs, amateurs de nature et d’énergie propre. En attendant, son expérimentation a déjà suscité l’intérêt de nombreuses îles hawaïennes, danoises, japonaises ou indonésiennes.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP