10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Actualités de la mer > Dans l’Atlantique, la première île 100 % énergies renouvelables

Dans l’Atlantique, la première île 100 % énergies renouvelables

Dernière mise à jour le vendredi 2 mai 2014

Article paru
sur le site "Le Monde Blog" - 24 avril 2014
Visualiser l’article original


Ce sera bientôt une première dans le champ des énergies renouvelables : l’île d’El Hierro, plus petite terre des Canaries espagnoles, est sur le point de satisfaire 100 % de ses besoins en électricité grâce à l’eau et au vent, rapporte le site ThinkProgress.org. L’ouverture en juin d’une nouvelle ferme de cinq éoliennes, qui fournira 11,5 mégawatts, viendra achever dans quelques mois sa transition et son indépendance énergétiques.

Située au large du Maroc, l’île de 10 000 habitants comptera donc désormais sur ses deux principales ressources : le vent et la mer. « Quand le vent ne souffle pas, l’hydroélectricité prend le relais », note ThinkProgress. Ainsi, quand le vent est au rendez-vous, une partie de l’électricité en surplus est utilisée pour pomper l’eau dans un premier réservoir situé près de la mer, et la propulser vers un second, situé dans le cratère d’un volcan à quelque 700 mètres d’altitude. Quand le vent retombe, l’eau de ce dernier réservoir est relâché vers le premier à travers des turbines pour générer de l’électricité. Un schéma novateur, qui permet de garantir une production stable, malgré les aléas climatiques et l’intermittence habituelle des énergies renouvelables.

Selon le site Phys.org, ce système va permettre à El Hierro de réduire ses émissions de CO2 de 18 700 tonnes par an, et de mettre un terme à sa consommation annuelle de 40 000 barils de pétrole – sa centrale au fioul restant à disposition seulement pour dépanner.

Et les ambitions écologiques de l’île ne s’arrêtent pas là, les autorités ayant prévu de reconvertir l’ensemble de ses 6 000 voitures à l’électricité. L’île aux montagnes verdoyantes et aux roches volcaniques, classée réserve de biosphère par l’Unesco, espère aussi attirer plus de visiteurs, amateurs de nature et d’énergie propre. En attendant, son expérimentation a déjà suscité l’intérêt de nombreuses îles hawaïennes, danoises, japonaises ou indonésiennes.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP