15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Dans le journal « Le Monde », BLOOM lance un appel à François Hollande

Dans le journal « Le Monde », BLOOM lance un appel à François Hollande

Dernière mise à jour le jeudi 13 juin 2013

Article paru
sur le site "Seablue" - 10 Juin 2013
Visualiser l’article original


Publié le 10 juin 2013, dans A la Une, Actualités, Ecologie, Pêche, Produits de la mer, Recherche/Océanographie
Dans le journal « Le Monde », BLOOM lance un appel à François Hollande

Retrouvez cet appel sur la pêche en eaux profondes que BLOOM adresse au Président de la République en pleine page du journal Le Monde daté du 9 juin.
Ce texte demande à François Hollande de soutenir la proposition actuellement discutée au Parlement européen qui consiste à améliorer le cadre existant pour la pêche en eaux profondes et à mettre fin à une méthode de pêche destructrice, non viable économiquement, et non durable écologiquement : le chalutage en eaux profondes.

Cet appel est signé par de nombreuses personnalités politiques de premier ordre et de tous partis (Robert Badinter, Michel Rocard, Hubert Védrine, Nathalie Kosciusko-Morizet, Anne Hidalgo, Jean-Louis Borloo, Chantal Jouanno, Marielle de Sarnez etc.), le texte demande

Le Conseil et le Parlement ont trouvé un accord sur la Politique Commune de la Pêche (31 mai 2013) et viennent d’entériner (6 juin 2013), après de longs atermoiements, le règlement reléguant enfin au passé la possibilité de découper les ailerons des requins à bord des navires.

Le Conseil et le Parlement ont trouvé un accord sur la Politique Commune de la Pêche (31 mai 2013) et viennent d’entériner (6 juin 2013), après de longs atermoiements, le règlement reléguant enfin au passé la possibilité de découper les ailerons des requins à bord des navires. L’actualité marine européenne va désormais porter sur le règlement encadrant la pêche profonde ainsi que sur le règlement fixant les modalités de l’instrument financier des pêches européennes.
•98,5% des captures d’espèces profondes sont réalisées par neuf navires, soit 0,1% de la flotte française.1

•Aucun de ces navires ne réalise l’intégralité de ses captures en eaux profondes. Celles-ci représentent entre 25 et 40 % des captures de chaque navire.

•La Scapêche (Intermarché) représente jusqu’à 85% du total des captures d’espèces profondes. Euronor 9%, Dhellemmes 4,5%.

•Les emplois directs de l’activité pêche profonde en France sont compris entre 44 et 112 marins (équivalent temps plein), soit 0,2 à 0,5% des marins français.

•De 2004 à 2011, la Scapêche (flotte Intermarché) a bénéficié de quatre types de subventions pour un montant total de 9,34 M € et d’une subvention au gasoil de 2,8 M €, remboursée en 2011.

•En dépit de près de 10 millions d’euros de subventions perçues entre 2002 et 2011 et 20 millions d’euros injectés par le groupe Intermarché, la Scapêche a accumulé plus de 19 millions d’euros de pertes courantes.

A propos de BLOOM www.bloomassociation.org

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP