15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk
Accueil > Actualités de la mer > Dans les eaux japonaises de Fukushima, de nombreux poissons restent (...)

Dans les eaux japonaises de Fukushima, de nombreux poissons restent contaminés

Dernière mise à jour le mercredi 31 octobre 2012

Article paru
sur le site "RFI" -Vendredi 26 octobre 2012
Visualiser l’article original


Selon une étude réalisée par un expert américain et publiée dans la revue Science, les niveaux de radioactivité des poissons pêchés sur la côte est du Japon et notamment au large de Fukushima, restent élevés. Dix-sept mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima, la radioactivité est persistante.
Cette source persistante de radioactivité en mer, à l’intérieur de la zone circulaire de 20 kilomètres autour de la centrale de Fukushima, s’explique peut-être par le fait que la centrale continue de rejeter des particules radioactives et par la présence de concentration persistante de césium 134 et 137 dans des sédiments marins au fond de l’océan.

En raison de cette radioactivité persistante, environ 40% des poissons pêchés dans les environs de la centrale de Fukushima ne sont pas consommables, estime Ken Buesseler, l’expert américain qui a effectué l’étude publiée par la revue Science. Les niveaux de contamination de presque toutes les espèces de poissons et crustacés ne diminuent pas mais varient selon les espèces.
Lire l’article complet ...http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20121026-eaux-japonaises-fukushima-nombreux-poissons-contamines-science


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP